Cette « fa­cho­sphère » qui veut ma­ni­pu­ler l’opi­nion

RÉ­SEAUX SO­CIAUX. Des sites proches de l’ex­trême droite s’agitent pour créer des po­lé­miques sur le Net. Des ma­noeuvres qui vont se mul­ti­plier pen­dant la cam­pagne.

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - VA­LÉ­RIE HACOT

C’EST LA MA­GIE des ré­seaux so­ciaux : quelques tweets suf­fisent pour qu’une simple que­relle de clo­cher de­vienne un évé­ne­ment de por­tée… na­tio­nale. La « fa­cho­sphère », cette né­bu­leuse d’ex­trême droite de plus en plus ac­tive sur In­ter­net, a par­fai­te­ment in­té­gré cette nou­velle réa­li­té. Et sait, comme per­sonne, trans­for­mer un simple fait di­vers en phé­no­mène mé­dia­tique.

L’éva­cua­tion mer­cre­di der­nier de l’église Sainte-Ri­ta, dans le XVe ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris, consti­tue un mo­dèle du genre. A l’ori­gine, il ne s’agit que d’un ba­nal conflit de quar­tier : l’édi­fice néo­go­thique doit être dé­truit pour lais­ser la place à des lo­ge­ments (cer­tains so­ciaux) et à des par­kings pour les ré­si­dants. Le pro­prié­taire du lieu, l’as­so­cia­tion belge des Cha­pelles ca­tho­liques et apos­to­liques, doit au préa­lable faire éva­cuer le bâ­ti­ment, oc­cu­pé par une poi­gnée d’ir­ré­duc­tibles ca­tho­liques tra­di­tio­na­listes, afin de fi­na­li­ser la vente avec un pro­mo­teur im­mo­bi­lier. L’éva­cua­tion — va­li­dée par or­don­nance du TGI en jan­vier 2016 — est donc pro­gram­mée pour le 3 août. Un cas de fi­gure on ne peut plus clas­sique.

Sainte-Ri­ta, le bur­ki­ni… De nom­breux su­jets peuvent créer une po­lé­mique

C’est sans comp­ter sur la fa­cho­sphère. La veille, les pre­miers mes­sages d’alerte fleu­rissent sur Twit­ter. Concoc­té par l’as­so­cia­tion Sainte-Ri­ta, l’un d’eux est un « ap­pel à tous les Fran­ci­liens. L’église Sainte-Ri­ta est me­na­cée de des­truc­tion. Des im­pies (sic) veulent la vi­der et la ra­ser pour y construire un par­king ». Les roya­listes de l’Ac­tion fran­çaise, le sul­fu­reux Alexandre Ga­briac, un an­cien membre du FN vi­ré du Front en 2011 pour une pho­to où il fait un sa­lut na­zi, ou en­core les sites Ri­pos­te­laïque et Fde­souche fi­gurent par­mi les pre­miers à re­layer le mes­sage. Des ano­nymes très ac­tifs sur le Web em­brayent. Le len­de­main ma­tin, le su­jet de­vient l’un des plus com­men­tés sur Twit­ter.

Les pho­tos de l’éva­cua­tion mus­clée par les CRS inondent la Toile. Et, une se­maine après l’at­ten­tat de Saint-Etienne-du-Rou­vray et l’as­sas­si­nat du père Jacques Hamel, l’éva­cua­tion de l’église prend une ré­so­nance par­ti­cu­lière. « Une pe­tite vic­toire pour #Daech de voir le gou­ver­ne­ment fran­çais fer­mer une église au lieu de dé­truire une mos­quée sa­la­fiste », com­mente une in­ter­naute. Pour­tant, l’éva­cua­tion n’a ja­mais été dé­ci­dée par le gou­ver­ne­ment, et l’église n’est pas rat­ta­chée au Va­ti- can, mais peu im­porte… Le mes­sage fait mouche. Les po­li­tiques s’en mêlent à leur tour. Plu­sieurs élus des Ré­pu­bli­cains, dont le maire du XVe, Phi­lippe Gou­jon, et le dé­pu­té Fré­dé­ric Le­febvre, montent au cré­neau. Le FN est bien sûr en pre­mière ligne. Le 1er mai der­nier, Ma­rine Le Pen avait lan­cé un ap­pel aux mi­li­tants pour faire sa cam­pagne pré­si­den­tielle sur Twit­ter. « Et si l’on fai­sait des par­kings sur l’em­pla­ce­ment des mos­quées sa­la­fistes plu­tôt que de dé­truire nos églises ? » tweete la pré­si­dente du FN le 3 août. Son mes­sage se­ra le plus lu de la jour­née. « La fa­cho­sphère a un réel ef­fet am­pli­fi­ca­teur », constate le po­li­to­logue Jean-Yves Ca­mus. Mais les centres d’in­té­rêt de cette né­bu­leuse changent vite. Sainte-Ri­ta a dé­jà été dé­trô­née par l’af­faire du bur­ki­ni — la pri­va­ti­sa­tion pour une jour­née d’un parc aqua­tique par une as­so­cia­tion fé­mi­nine et mu­sul­mane — près de Mar­seille. En at­ten­dant une nou­velle po­lé­mique. @vha­cot1

Pa­ris (XVe), mer­cre­di. L’éva­cua­tion de l’église Sainte-Ri­ta, à la de­mande des pro­prié­taires du lieu, a don­né lieu à une vé­ri­table po­lé­mique sur le Web, de­ve­nant l’un des su­jets les plus re­pris sur Twit­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.