Les mi­li­taires veillent

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - HER­VÉ SÉNAMAUD

ra­mène à la réa­li­té et nous rap­pelle que le risque existe », sou­pire une mère de fa­mille.

C’est sur­tout aux plus jeunes, ve­nus voir les Gau­lois et les lé­gion­naires ro­mains, qu’il faut ex­pli­quer la pré­sence de sol­dats en armes avant de pé­né­trer dans le parc. « Le pe­tit nous a de­man­dé si c’était la guerre, on lui a ex­pli­qué que les sol­dats étaient juste là pour nous pro­té­ger », ex­pliquent deux jeunes pa­rents.

Pour les vi­si­teurs, l’es­sen­tiel reste d’en­trer et de pro­fi­ter des at­trac­tions et des spec­tacles… seule­ment après avoir fran­chi les contrôles ren­for­cés mis en place par les ser­vices de sé­cu­ri­té du parc. « De­puis l’ou­ver­ture du 2 avril, nous dis­po­sons de 22 por­tiques de dé­tec­tion de mé­tal, et tous les sacs sont fouillés, rap­pelle Ni­co­las Kre­mer, di­rec­teur gé­né­ral du Parc As­té­rix. La so­cié­té pres­ta­taire en charge de la sé­cu­ri­té a re­cru­té da­van­tage d’agents, afin de me­ner à bien toutes ces mis­sions, et que l’at­tente pour pas­ser aux contrôles n’ex­cède pas 5 à 6 mi­nutes. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.