In­cen­die de Rouen : l’en­quête ne fait que com­men­cer

DRAME. Au­di­tions, ex­per­tises, ana­lyses… Les en­quê­teurs tâchent de dé­ter­mi­ner les cir­cons­tances du si­nistre qui a coû­té la vie à 13 per­sonnes sa­me­di.

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - Rouen (Seine-Ma­ri­time) De notre en­voyé spé­cial THI­BAULT RAISSE (AVEC VIR­GI­NIE MORIN)

EX­PLI­QUER l’in­con­ce­vable. Com­prendre com­ment 13 per­sonnes ont pé­ri en une poi­gnée de se­condes dans le sous-sol du bar où la fête d’an­ni­ver­saire d’Ophé­lie, 20 ans, bat­tait son plein. Ré­pondre à l’émo­tion im­mense sus­ci­tée par cet in­cen­die sur­ve­nu dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di au Cu­ba libre, un éta­blis­se­ment des quais de la Seine à Rouen.

C’est la tâche à la­quelle s’at­tellent de­puis sa­me­di les en­quê­teurs, qui ont com­men­cé les au­di­tions des res­ca­pés de ce qui ap­pa­raît comme un tra­gique ac­ci­dent. Les pre­miers té­moi­gnages re­cueillis font état d’un em­bra­se­ment im­mé­diat du sous-sol après qu’un convive por­tant le gâ­teau d’an­ni­ver­saire dé­co­ré de bou­gies fon­taines a tré­bu­ché dans l’es­ca­lier. « Su­bi­te­ment, Na­cer (NDLR : le pa­tron de l’éta­blis­se­ment) a dit qu’il y avait le feu. Il a bon­di du bar pour nous faire sor­tir. Il y avait un mur de flammes au fond. Il nous a tous pous­sés vers l’ex­té­rieur, il nous a sau­vé la vie, a ra­con­té hier, très ému, un ha­bi­tué du Cu­ba libre, qui était at­ta­blé au rez-de-chaus­sée. Il a fait ce qu’il fal­lait. Il vou­lait ren­trer dans son bar pour al­ler cher­cher les per­sonnes. »

L’au­di­tion de cet homme d’une tren­taine d’an­nées, ex­trê­me­ment cho­qué, de même que celle des res­ca­pés, s e r a d é t e r mi - nante pour af­fi­ner le scé­na­rio du drame, sur­ve­nu à 0 h 30. Les ré­sul­tats des au­top­sies, quant à eux, se­ront connus jeu­di.

Autre élé­ment ca­pi­tal pour l’en­quête : le rap­port de l’ex­pert in­cen­die dé­pê­ché dès sa­me­di sur les lieux, at- ten­du dans la se­maine. Il de­vra no­tam­ment pré­ci­ser le type de bou­gie dont les étin­celles au­raient en­flam­mé le pla­fond re­cou­vert d’iso­lant pho­nique, se­lon le pre­mier scé­na­rio li­vré sa­me­di par le par­quet de Rouen. La na­ture même des ma­té­riaux qui ha­billaient les murs de cette salle de taille ré­duite et leur confor­mi­té aux normes en vi­gueur se­ront elles aus­si ana­ly­sées. L’en­quête de­vra éga­le­ment pré­ci­ser l’ac­ces­si­bi­li­té du lieu et de l’is­sue de se­cours. Seul un es­ca­lier de bois raide et étroit per­met­tait de des­cendre au sous-sol. Si l’exis­tence de cette is­sue de se­cours semble at­tes­tée, elle n’a pu ser­vir d’échap­pa­toire aux jeunes gens pié­gés dans le bra­sier sa­me­di soir, se­lon plu­sieurs té­moi­gnages (voir nos édi­tions d’hier). En­fin, il re­vien­dra aux en­quê­teurs de dé­ter­mi­ner si le gé­rant du Cu­ba libre res­pec­tait la ré­gle­men­ta­tion qui s’ap­plique aux éta­blis­se­ments re­ce­vant du pu­blic tant en ma­tière d’au­to­ri­sa­tions que de contrôles. Si l’en­quête de­vait ré­vé­ler des man­que­ments ou des né­gli­gences, elle pour­rait s’orien- ter vers une qua­li­fi­ca­tion en ho­mi­cide in­vo­lon­taire par im­pru­dence.

Tout au long de la jour­née d’hier en­core, les hom­mages aux vic­times se sont mul­ti­pliés de­vant le Cu­ba libre dont les ou­ver­tures ont été obs­truées par des planches de bois. Fleurs, bou­gies, mes­sages d’af­fec­tion se sont ac­cu­mu­lés à la mé­moire des 13 morts : « Vous al­lez me man­quer les co­pines. Re­po­sez en paix », « Des anges de plus au ciel »… D’autres sont adres­sés à Ka­ri­ma, der­nière des 7 bles­sés en­core hos­pi­ta­li­sée et dont le diag­nos­tic vi­tal reste en­ga­gé.

Si des né­gli­gences étaient ré­vé­lées, l’en­quête s’orien­te­ra vers une qua­li­fi­ca­tion en ho­mi­cide in­vo­lon­taire

Rouen (Seine-Ma­ri­time), sa­me­di. Il re­vien­dra aux en­quê­teurs de dé­ter­mi­ner si le gé­rant du Cu­ba libre res­pec­tait la ré­gle­men­ta­tion qui s’ap­plique aux éta­blis­se­ments re­ce­vant du pu­blic tant en ma­tière d’au­to­ri­sa­tions que de contrôles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.