Daech re­ven­dique l’at­taque de Char­le­roi

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS -

LE GROUPE Etat is­la­mique (EI) a re­ven­di­qué hier l’agres­sion à la ma­chette de deux po­li­cières en fac­tion de­vant l’hô­tel de po­lice de Char­le­roi en Bel­gique, sa­me­di après-mi­di. Les deux jeunes femmes, griè­ve­ment bles­sées au vi­sage et au cou, plon­gées dans un co­ma ar­ti­fi­ciel pour être opé­rées, sont « tout à fait hors de dan­ger », a in­di­qué hier soir le bourg­mestre de Char­le­roi. Abat­tu par une de leur col­lègue, l’agres­seur qui a me­né son at­taque en criant « Al­la­hou ak­bar », a été qua­li­fié hier de « sol­dat » par Amaq, l’or­gane de pro­pa­gande de l’or­ga­ni­sa­tion dji­ha­diste qui ajou­tait qu’il avait me­né cette opé­ra­tion « en ré­ponse aux ap­pels pour at­ta­quer la po­pu­la­tion des pays de la coa­li­tion croi­sée ». Cet Al­gé­rien de 33 ans, connu de la po­lice uni­que­ment pour des in­frac­tions de droit com­mun, sé­jour­nait en Bel­gique de­puis 2012. Il se trou­vait en si­tua­tion ir­ré­gu­lière et avait dé­jà fait l’ob­jet « de deux ordres de quit­ter le ter­ri­toire », a ajou­té le ca­bi­net du se­cré­taire d’Etat char­gé de la Mi­gra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.