La cy­cliste néer­lan­daise sort in­demne d’une ter­rible chute

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - Rio De l’un de nos en­voyés spé­ciaux SAN­DRINE LE­FÈVRE

« ELLE EST OK, elle est stable et consciente.» Alors que la Néer­lan­daise An­na Van der Breg­gen croque à pleine dent sa mé­daille d'or de la course en ligne, l'at­ta­ché de presse de sa dé­lé­ga­tion donne des nou­velles, plu­tôt ras­su­rantes, d'An­ne­miek van Vleu­ten. « Je ne sais pas en­core si elle a quelque chose de cas­sé (NDLR : il était alors 17 heures à Rio, 22 heures à Pa­ris) mais je ne pense pas, elle est en train de pas­ser des exa­mens à l'ho­pi­tal. »

« Heu­reu­se­ment, on a des nou­velles ras­su­rantes, elle peut par­ler », avait ré­agi à chaud sa com­pa­triote Ma­rianne Vos quelques mi­nutes après avoir fran­chi la ligne d’ar­ri­vée.

Juste après sa chute, on a craint le pire

Pen­dant de longues mi­nutes, les mil­liers de spec­ta­teurs mas­sés le long de la cé­lèbre plage de Co­pa­ca­ba­na où était ju­gée l'ar­ri­vée et des mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs, ont re­te­nu leur souffle. L'image gla­çante et ter­ri­fiante de la cy­cliste néer­lan­daise, al­lon­gée sur le sol, la tête près de la bor­dure en bé­ton du trot­toir, est res­tée fi­gée quelques ins­tants sur les écrans géants.

Beau­coup ont alors craint le pire pour la jeune femme, alors in­cons­ciente. Echap­pée à une ving­taine de ki­lo­mètres du fi­nal, An­ne­miek van Vleu­ten sem­blait s’en­vo­ler vers le titre olym­pique, lorsque dans des­cente de Vis­ta Chi­ne­sa, l'ul­time dif­fi­cul­té du cir­cuit, elle est par­tie en tra­vers à la sor­tie d'un vi­rage avant d'ef­fec­tuer un so­leil.

La cham­pionne néer­lan­daise du contre-la-montre est alors re­tom­bée lour­de­ment, la tête la pre­mière, sur le bi­tume. In­cons­ciente, An­ne­miek van Vleu­ten a alors été trans­por­tée à l'ho­pi­tal où les nou­velles étaient, hier soir, ras­su­rantes. La veille, qua­si­ment au même en­droit, Vin­cen­zo Ni­ba­li s'était frac­tu­ré la cla­vi­cule.

La cou­reuse néer­lan­daise a heu­reu­se­ment échap­pé au pire, mais ces images ter­ribles ont rap­pe­lé à cer­tains l’ac­ci­dent qui avait coû­té la vie à Fa­bio Ca­sar­tel­li, un jeune cy­cliste ita­lien, dans le Tour de France 1995. Une chute dans la des­cente du Por­tet- d’As­pet. A l’époque, le port du casque n’était pas en­core obli­ga­toire.

Rio (Bré­sil), hier. Après la chute d’An­ne­miek Van Vleu­ten (voir pho­tos ci-des­sous), la dé­lé­ga­tion néer­lan­daise a don­né des nou­velles ras­su­rantes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.