Passe son tour

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - G.G.

d’ Ala­phi­lippe, s ame­di chez les hommes, la course des femmes, rem­por­tée par la Néer­lan­daise An­na Van der Breg­gen, a lais­sé une im­pres­sion d’im­puis­sance à Pau­line Fer­rand- Pré­vot. Echap­pée dans un groupe de sept, celle qui avait ob­te­nu la 8e place à Londres en 2012 n’a fi­na­le­ment pas pu ré­sis­ter au re­tour des meilleures dans le fi­nal.

« Je pen­sais sin­cè­re­ment être beau­coup mieux, mais c’est comme ça », ex­pli­quait-elle une fois la ligne fran­chie, en 26e po­si­tion. « C’est une dé­cep­tion, mais j’ai fait tout ce que je pou­vais. Si j’avais vou­lu bas­cu­ler avec elles, il au­rait fal­lu que j’ar­rive au pied de la bosse avec un avan­tage plus consé­quent. Voi­là, c’est comme ça. » Et de re­gret­ter ses sen­sa­tions du jour : « Je n’ar­ri­vais vrai­ment pas à for­cer, je ne sais pas du tout pour­quoi. Du coup, je co­gi­tais, puis j’es­sayais de re­prendre confiance en moi mais ce n’était pas évident. » Au coeur d’une sai­son mi­née par les pro­blèmes de san­té de « PFP », San­drine Guir­ro­net, l’en­traî­neur des filles, ré­sume les choses ain­si : « Pau­line a mon­tré qu’elle re­ve­nait en forme mais pas suf­fi­sam­ment pour jouer avec l’avant de la course. Elle montre qu’elle peut re­ve­nir, qu’elle re­vient mais c’était peut-être un peu court par rap­port à tous les pé­pins de san­té qu’elle a eus sur un cir­cuit aus­si exi­geant que ce­lui-ci. » Fer­rand-Pré­vot va pou­voir main­te­nant se tour­ner vers son deuxième dé­fi des Jeux, le VTT, le 20 août, où elle « es­père avoir de meilleures sen­sa­tions ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.