L’atout ca­ché de Pa­ris 2024

Aujourd'hui en France - - AUTOUR DES JEUX - Rio De l’un de nos en­voyés spé­ciaux Anne Hi­dal­go, maire de Pa­ris PHI­LIPPE MARTINAT

L’AN­NONCE se­ra faite of­fi­ciel­le­ment au­jourd’hui : Anne Hi­dal­go va suc­cé­der à l’ac­tuel maire de Rio, Eduar­do Paes, à la pré­si­dence du C 40. Créé par l’an­cien maire de Londres Ken Li­ving­ston en 2005, le Ci­ties Cli­mate Lea­der­ship Group (C 40) réunit au­jourd’hui 83 mé­tro­poles mon­diales. Mi­chael Bloom­berg fut l’un de ses plus illustres pré­si­dents lors­qu’il était maire de New York (2002-2013) et conti­nue de di­ri­ger le con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion (Board of Di­rec­tors) qui vient de dé­si­gner la maire de Pa­ris pour suc­cé­der à Paes.

Lan­cé pour per­mettre aux grandes villes du monde (où 70 % des gaz à ef­fets de serre sont émis) de faire en­tendre leur voix et pe­ser sur les dé­ci­sions concer­nant le cli­mat, le C 40 illustre la mon­tée en puis­sance des pou­voirs lo­caux sur la scène in­ter­na­tio­nale. « Pré­si­der le C 40 est un hon­neur et la re­con­nais­sance du tra­vail en­ga­gé par mon équipe », se ré­jouit Anne Hi­dal­go qui avait or­ga­ni­sé en dé­cembre 2015 à Pa­ris un ras­sem­ble­ment de mille maires du monde en­tier en marge de la COP21. « Je m’ins­cris dans la li­gnée de Mi­chael Bloom­berg et d’Eduar­do Paes pour por­ter cette idée que les villes sont au­jourd’hui des ac­teurs in­con­tour­nables et es­sen­tiels », in­siste-t-elle.

En suc­cé­dant à Eduar­do Paes, dont la ville de Rio de Ja­nei­ro or­ga­nise ac­tuel­le­ment les Jeux olym­piques, la maire de la ca­pi­tale marque aus­si des points dans la cam­pagne en fa­veur de la can­di­da­ture de Pa­ris 2024. « Il n’y a pas de lien entre les JO et le C 40, mais ce der­nier est un ré­seau qui compte, en prendre la pré­si­dence marque l’in­fluence d’une ville », re­con­naît di­plo­ma­ti­que­ment celle qui a te­nu à s’ex­pri­mer en es­pa­gnol (sa langue ma­ter­nelle), ven­dre­di der­nier, lors de la con­fé­rence de presse de pré­sen­ta­tion de la can­di­da­ture de Pa­ris pour les JO de 2024. « C’était une ma­nière de mon­trer, ici en Amé­rique du Sud, la di­men­sion cos­mo­po­lite de Pa­ris et son ou­ver­ture au monde », com­mente-t-elle.

Sym­bo­li­que­ment, suc­cé­der au maire de Rio, avec qui Hi­dal­go en­tre­tient des liens ami­caux et avec le­quel elle échange beau­coup sur leurs ex- pé­riences com­munes, est aus­si un atout. « Eduar­do m’a dit : Quand on or­ga­nise les Jeux, tout re­tombe sur le maire mais ça vaut le coup ! » glisse-t-elle en sou­riant.

La pas­sa­tion for­melle de pou­voir entre Paes et Hi­dal­go au­ra lieu à Mexi­co fin no­vembre, huit mois avant le vote du CIO à Li­ma (Pé­rou) pour at­tri­buer les Jeux de 2024. Un ca­len­drier idéal pour la maire de Pa­ris.

« Le C40 est un ré­seau qui compte »

Anne Hi­dal­go va suc­cé­der au maire de Rio, Eduar­do Paes, à la pré­si­dence du C 40. Une fonc­tion qui n’a rien à voir avec les JO mais qui lui as­sure tout de même un ré­seau d’in­fluence im­por­tant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.