La­seen a le champ libre

Re­mar­quée par sa fin de course le mois der­nier dans un quin­té can­ti­lien, LA­SEEN s’an­nonce re­dou­table d’au­tant qu’elle se plaît sur le sable.

Aujourd'hui en France - - SPORT HIPPIQUE - STEAVIE DOUSSOT

LA REPRÉSENTANTE DE JEAN PIERRE GAU­VIN vient de prou­ver qu'elle était dans une forme étin­ce­lante en lais­sant la meilleure des im­pres­sions dans le quin­té du 18 juillet à Chan­tilly. Ce jour­là, après avoir at­ten­du, elle a dû pa­tien­ter avant de trou­ver l'ou­ver­ture puis a fort bien ter­mi­né. Au­pa­ra­vant, elle n'a pas four­ni son exacte va­leur, en n'ayant pas très bien voya­gé. LA­SEEN (n°9) va re­trou­ver un par­cours sur le­quel elle s'est dé­jà bien com­por­tée. Elle s'en­tend à mer­veille avec Pierre-Charles Bou­dot et pos­sède in­con­tes­ta­ble­ment une toute pre­mière chance.

ZACK HALL mé­rite un large cré­dit. Même si ZACK HALL (n°3) n'a pas en­core réus­si à pas­ser le po­teau en vain­queur cette an­née, il reste sur des sor­ties ho­no­rables no­tam­ment le 14 juillet où il s'est clas­sé au troi­sième rang d'une épreuve ana­logue. Il ap­pré­cie la piste en sable fi­bré et les 2 500 mètres ser­vi­ront ses in­té­rêts. En­traî­né par le re­dou­table Fran­çois Ro­haut, il est tout à fait ca­pable de fi­gu­rer à l'ar­ri­vée de ce quin­té.

NI­CO­LAS CAULLERY puis- sance 4. L'en­traî­neur can­ti­lien est très bien ar­mé. Par­mi ses quatre re­pré­sen­tants, il faut se mé­fier de DARK DREAM (n°6) qui ne cesse de se mettre en évi­dence. Il est rom­pu dans ce style de tour­nois et a dé­jà fait ses preuves sur le sable. En pleine pos­ses­sion de ses moyens, il peut en­core faire par­ler de lui. Son com­pa­gnon de cou­leur MISTER SMART (n°8) a du mal à ré­pé­ter ce qu'il a mon­tré la sai­son der­nière. Ce­pen­dant, les 2 500 mètres de la PSF deau­villaise lui vont comme un gant. Dans un bon jour, il est ca­pable de se rap­pe­ler à notre bon sou­ve­nir.

TEODASH, l e mé­tro­nome. TEODASH (n°14) n'a pas fi­ni plus loin que cin­quième lors de ses cinq der­nières sor­ties à ce ni­veau. Ce va­leu­reux ser­vi­teur mé­ri­te­rait de pas­ser le po­teau en tête pour son re­tour sur ce re­vê­te­ment.

LES AUTRES ? GRIS NOIR (n°12) a re­pris du mo­ral en dic­tant sa loi à deux re­prises en pro­vince. Deuxième de cette épreuve en 2014, il n'est pas hors d'af­faire tout comme MR GALLIVANTER (n°1) qui vient de s'ad­ju­ger une épreuve si­mi­laire. Il peut bien cou­rir mal­gré sa pé­na­li­té. Quant à DAGOBERT DUKE (n°16), il ne doit pas être condam­né sur son échec du 21 juillet d'au­tant qu'il re­trouve une sur­face qu'il af­fec­tionne.

Deau­ville, le 1er dé­cembre 2015. LA­SEEN (toque rouge) échoue d’une tête pour la vic­toire dans le Prix d’Al­me­nêches.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.