L’em­pe­reur du Ja­pon veut ab­di­quer

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE -

À 82 ANS, dont vingt­sept de règne, Aki­hi­to as­pire dé­sor­mais à se re­po­ser. Hier, l’em­pe­reur du Ja­pon, dont les prises de pa­role sont ra­ris­simes, a ex­pli­qué à son peuple qu’il pré­fé­rait quit­ter le trône du Ch­ry­san­thème. « Quand je vois ma forme dé­cli­ner pro­gres­si­ve­ment, je m’in­quiète de la dif­fi­cul­té à rem­plir mes fonc­tions », a ex­pli­qué ce­lui qui est en­core consi­dé­ré comme un dieu vi­vant dans son pays. Pour res­pec­ter les formes, il n’a pas pro­non­cé le mot « ab­di­ca­tion » car la Cons­ti­tu­tion lui in­ter­dit des pro­pos di­rects sur le sys­tème im­pé­rial. C’est donc avec des termes choi­sis qu’il a sem­blé vou­loir pas­ser le re­lais à son fils, le prince hé­ri­tier Na­ru­hi­to, 56 ans, sen­sible comme son père à une mo­nar­chie plus mo­derne et ou­verte. Le dé­bat sur cette suc­ces­sion de­vrait en ef­fet ra­pi­de­ment s’ou­vrir.

L’em­pe­reur Aki­hi­to.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.