Mar­seille : la piste de la ven­det­ta san­glante

Aujourd'hui en France - - FAITSSOCIÉTÉDIVERS - E.P.

L’AR­RIÈRE-PLAN du tra­gique rè­gle­ment de comptes com­mis avant-hier, à Mar­seille (Bou­ches­du-Rhône), se des­sine plus clai­re­ment. Di­manche, en plein jour, une voi­ture a blo­qué le pas­sage des vic­times cir­cu­lant dans deux vé­hi­cules, près du centre-ville. Plu­sieurs hommes en­ca­gou­lés ont sur­gi et ont fait feu avec une ka­lach­ni­kov avant de prendre la fuite. Les vic­times ont été iden­ti­fiées. Ys­souf Sain­dou et Ab­dou­rah- mane Abou­dou n’avaient res­pec­ti­ve­ment que 19 et 21 ans. Et un pas­sé ju­di­ciaire plu­tôt lé­ger en com­pa­rai­son de cer­tains caïds tués dans le pas­sé, même si l’un d’eux était tom­bé, en 2014, pour tra­fic de stu­pé­fiants. Ils étaient amis et is­sus de la ci­té Co­rot (XIIIe), un in­dice géo­gra­phique qui, pour les en­quê­teurs, ouvre une piste. Le sec­teur est en ef­fet ré­pu­té pour être le fief des frères Ben­gler, aus­si dé­si­gnés sous l’ap­pel­la­tion de

En bref « clan des Gi­tans ». Une bande op­po­sée à celle dite « des Co­mo­riens », cha­cun met­tant en oeuvre des moyens hors normes pour s’as­su­rer la main­mise du mar­ché de la drogue.

La ma­jo­ri­té des 18 morts re­cen­sés cette an­née dans des rè­gle­ments de comptes dans les Bouches-du-Rhône est im­pu­tée au conten­tieux entre le camp Ben­gler et ce­lui des Co­mo­riens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.