L’in­croyable res­tau­ra­tion des mai­sons ja­po­naises d’Al­bert Kahn

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - JÉ­RÔME BERNATAS

POUR L’HEURE, à l’abri de grandes bâches blanches, ils ne dé­voilent pas en­core leur beau­té re­trou­vée. Mais de­puis quelques jours, les deux pa­villons ja­po­nais du mu­sée Al­bert-Kahn (MAK) de Bou­logne-Billan­court (Hauts-de-Seine) ont re­trou­vé leur splen­deur. Après dix mois de tra­vaux, Yo­shi­ka­zu Shi­bu­ka­wa, le maître me­nui­sier ve­nu spé­cia­le­ment de Kyo­to, au Ja­pon, pour les ré­no­ver, a confié les construc­tions aux bons soins des agents du conseil dé­par­te­men­tal, pro­prié­taire des lieux.

« Une vé­ri­table oeuvre d’art », se­lon Jé­rôme Tixier, le res­pon­sable du pro­jet. Pour re­don­ner vie à ces ar­chi­tec­tures à la fois dé­li­cates et in­croya­ble­ment ré­sis­tantes, maître Shi­bu­ka­wa et ses as­sis­tants ont dé­mon­té puis re­mon­té fi­dè­le­ment les construc­tions. Ils ont pro­cé­dé à un in­ven­taire mé­ti­cu­leux du moindre com­po­sant et ont pu se ba­ser sur la col­lec­tion d’au­to­chromes (les pre­mières pho­to­gra­phies) du MAK pour res­ti­tuer les dé­tails du dé­but du XXe siècle.

Les ex­perts de l’em­pire du So­leil le­vant ont ef­fec­tué toutes les opé­ra­tions ma­nuel­le­ment avec du pe­tit ou­tillage se­lon un sa­voir-faire qui date du VIIe siècle. « Ils ont réuti­li­sé toutes les pièces en­core en état et chan­gé celles qui le né­ces­si­taient avec des bois importés du Ja­pon », pré­cise Jé­rôme Tixier. De mi­nus­cules bar­deaux en cy­près ja­po­nais épousent les on­du­la­tions des toi­tures. Des plaques de sé­quoia pro­tègent le bain re­cons­ti­tué.

Ou­vert au pu­blic en 2018

Mal­gré la bar­rière de la langue, les char­pen­tiers du Kan­sai ont par­ta­gé leurs connais­sances avec le per­son­nel du MAK. « C’est ex­tra­or­di­naire, ce qu’on a vé­cu, té­moigne Irène en re­fer­mant dé­li­ca­te­ment l’un des pan­neaux re­cou­verts de pa­pier de riz. Grâce à eux, nous sa­vons comment en­tre­te­nir et pré­ser­ver ces mai­son­nettes. » Con­çues pour la contem­pla­tion de la na­ture en­vi­ron­nante, les ha­bi­ta­tions lais­se­ront moins de­vi­ner leur in­té­rieur. Un im­pé­ra­tif pour ga­ran­tir leur pé­ren­ni­té. « Avant, on les ou­vrait tout le temps, on ne sa­vait pas, sou­rit Fa­rid. Il faut les lais­ser fer­mées pen­dant la pé­riode des pol­lens, quand il pleut ou fait froid. » Reste que les tra­vaux de ré­no­va­tion et d’ex­ten­sion du mu­sée se pour­sui­vant, le pu­blic ne pour­ra les ad­mi­rer que dé­but 2018. Mu­sée Al­bert-Kahn, 10-14 rue du Port. Ou­vert du mar­di au di­manche de 11 heures à 19 heures. Ta­rif plein : 4 €. Tél. 01.55.19.28.00.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.