Cette fois, Mé­nez n’a pas le droit de dé­ce­voir

Aujourd'hui en France - - SPORTS - OLI­VIER BER­NARD

De­puis une se­maine, Bor­deaux est sus­pen­du à la ci­ca­tri­sa­tion de l’oreille droite de l’an­cien at­ta­quant de l’AC Mi­lan, cou­pée en deux mer­cre­di der­nier en match ami­cal contre Lo­rient. Quitte à por­ter un casque de pro­tec­tion si­mi­laire à ce­lui de Pe­tr Cech, le gar­dien d’Ar­se­nal, Jé­ré­my Mé­nez a en ef­fet hâte de dé­bu­ter avec les Gi­ron­dins et de re­trou­ver la Ligue 1, deux ans après son dé­part du PSG. Car la tête de gon­dole du re­cru­te­ment bor­de­lais (trois ans de contrat) joue gros. Re­con­nu en Ita­lie, où mal­gré une der­nière an­née presque blanche à cause d’une très longue bles­sure au dos, il a réa­li­sé de belles choses avec la Ro­ma et Mi­lan (16 buts en 2014-2015), Mé­nez est moins pro­phète en son pays. Son pas­sage à Pa­ris, mal­gré deux titres de cham­pion, n’a pas lais­sé un sou­ve­nir im­pé­ris­sable. A 29 ans, il veut réa­li­ser une sai­son pleine et faire taire dé­fi­ni­ti­ve­ment les scep­tiques : « J’ai connu une sai­son der­nière dif­fi­cile, comme Bor­deaux. J’ai en­vie de mon­trer autre chose. J’aime re­le­ver ce genre de dé­fi. »

Mal­gré une bles­sure à l’oreille, Je­re­my Mé­nez de­vrait te­nir sa place pour le dé­but de la Ligue 1.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.