11 000 ca­nards à abattre dans l’Aveyron

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ -

ON AVAIT POUR­TANT sor­ti l’ar­tille­rie lourde… mais la stra­té­gie d’iso­le­ment pour éra­di­quer le vi­rus de la grippe aviaire n’a pas suf­fi. Un nou­veau cas vient d’être dé­tec­té dans une ferme géante de ca­nards à Pal­mas (Aveyron), a-t-on ap­pris hier. Consé­quence : 11 000 pal­mi­pèdes s eront abat­tus. C’est l e deuxième foyer dé­tec­té en moins d’un mois dans le dé­par­te­ment. Au prin­temps, de­vant l’am­pleur de l’épi­dé­mie qui avait tou­ché dix-huit dé­par­te­ments du Sud-Ouest, le mi- nis­tère de l’Agri­cul­ture avait im­po­sé le vide sa­ni­taire. Une pre­mière ! Les éle­vages de ces dé­par­te­ments avaient été vi­dés des pal­mi­pèdes, dés­in­fec­tés avant la ré­in­tro­duc­tion pro­gres­sive de ca­nards, oies et pin­tades. Il n’y a pas de risque de conta­mi­na­tion pour l’homme, qu’il s’agisse des éle­veurs ou des consom­ma­teurs. En re­vanche, nos as­siettes de Noël se­ront peut-être à la diète. La pro­duc­tion de foie gras de­vrait bais­ser de 25 % en 2016 et les prix, eux, aug­men­ter de 10 à 20 %.

Dans l’Aveyron, un se­cond cas de grippe aviaire a été dé­tec­té en moins d’un mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.