Les voi­là, les pre­miers hé­ros

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - ERIC MI­CHEL

tion forte, une na­tion do­mi­na­trice que les autres craignent, ce qu’on était avant. On donne des mé­dailles à la France. Tant mieux pour nous, tant mieux pour la France. J’es­père qu’il y en au­ra plein d’autres. »

Qui est cet in­con­nu à la bouille de gar­çon sage de 27 ans et… 27e mon­dial ? « Un pu­ceau », se dé­fi­ni­ra-t-il lui-même dans un éclat de rire et dans la fou­lée du titre par équipes pour dé­crire son sta­tut de bi­zuth des Jeux. « Un pro­dige, s’ex­ta­sie So­phie Du­bourg, la DTN. As­tier est ex­tra­or­di­naire. Il a brillé aus­si bien à po­ney qu’en ju­niors, jeune ca­va­lier et main­te­nant aux JO avec la plus belle ré­com­pense pour un ca­va­lier. Il est le seul Fran­çais de l’his­toire a avoir par­ti­ci­pé à un grand cham­pion­nat dans toutes les classes d’âges, du po­ney jus­qu’aux Jeux. La plu­part ne confir- ment pas les es­poirs qu’on place en eux. Lui si, c’est dingue ! » Rien ne le pré­des­ti­nait pour­tant à une telle tra­jec­toire. Ni­co­las a com­men­cé l’équi­ta­tion à l’âge de 5 ans comme n’im­porte qui à cô­té de Tou­louse en mon­tant dans un centre équestre avec ses quatre frères et soeurs. Sa ma­man était pas­sion­née de che­val mais sa fa­mille n’avait au­cun lien par­ti­cu­lier avec le monde équestre. Ça ne l’a pas em­pê­ché d’être cham­pion olym­pique : « J’es­pé­rais bien dé­cro­cher la mé­daille d’or. Je sais que c’était très am­bi­tieux. Mais re­gar­dez, je re­pars avec au­tour du cou. » Et même avec une autre, en ar­gent : « C’est fan­tas­tique ! » ri­gole-t-il de­puis hier.

Ka­rim La­ghouag (41 ans), le Ch’ti

Ori­gi­naire de Rou­baix, il a com­men­cé l’équi­ta­tion à 8 ans grâce à une simple ba­lade à po­ney chez son oncle. Trente-trois ans plus tard, il est cou­vert d’or. Avant le dé­part, il s’ex­ta­siait dé­jà de tout. « Je vais aux Jeux. C’est ex­tra­or­di­naire. J’y vais pour en prendre plein les yeux. Ça va être fan­tas­tique », nous di­sait-il. Il es­pé­rait un top 5. Il ren­tre­ra à Nogent-le-Ro­trou, où il ha­bite dé­sor­mais, avec beau­coup mieux.

Thi­baut Val­lette (42 ans), le mi­li­taire

Thi­baut Val­lette est là pour faire res­pec­ter la vieille tra­di­tion d’une pré­sence mi­li­taire dans la dis­ci­pline. Avant-hier, le co­lo­nel avait un sou­ve­nir hors du com­mun. Eli­za­beth II lui avait re­mis per­son­nel­le­ment sa mé­daille de bronze de l’Eu­ro l’an der­nier. « Thi­baut est le contraire de l’image du mi­li­taire qu’on se fait par­fois. C’est un gen­til. Un gar­çon bien », ad­mire So­phie Du­bourg.

Ma­thieu Le­moine (32 ans), le pur ca­va­lier

Ori­gi­naire de Mont-de-Mar­san, lui n’a pas mon­té par ha­sard. Son père te­nait une écu­rie. Il a sui­vi le cur­sus clas­sique des ca­va­liers qui sont tom­bés tout pe­tits dans la mar­mite. « C’est ri­go­lo, sou­rit So­phie Du­bourg. Pour ve­nir à Rio, Ma­thieu a pris l’avion pour la pre­mière fois de sa vie. Je crois qu’il a bien fait de le faire. »

Centre équestre olym­pique (RIo), hier. Ka­rim La­ghouag, Ma­thieu Le­moine, As­tier Ni­co­las et Thi­baut Val­lette (de gauche à droite) ont rem­por­té l’or par équipes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.