Drôle d’am­biance aux Jeux

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - ÉRIC BRU­NA

Dé­jà quatre jours de com­pé­ti­tion et ces Jeux tardent à trou­ver leur rythme. A tous les ni­veaux. Les per­for­mances fran­çaises n’avaient jusque-là pas in­ci­té à dan­ser la sam­ba. Et les Bleus, res­tés trois jours en grand dé­ca­lage ho­raire avec les per­for­mances es­pé­rées, ont du mal à sus­ci­ter l’en­thou­siasme en France. A Rio, tout le monde ne se lève pas non plus pour se pré­ci­pi­ter sur les trente-trois lieux de com­pé­ti­tion. Les épreuves diurnes se dé­roulent sou­vent de­vant un pu­blic clair­se­mé. Il reste même en­core des places à vendre pour re­gar­der Usain Bolt ten­ter la passe de trois sur 100 m di­manche. Et ces Jeux n’ont pas non plus été épar­gnés par les couacs (eaux pol­luées dans la baie, du vent à l’avi­ron, des par­quets de hand pas­sés au ci­rage ou une des­cente de l’épreuve de cy­clisme qui a en­voyé du monde à l’hô­pi­tal). Si on y ajoute une pin­cée de vols dans l’en­ceinte olym­pique, d’agres­sions au­tour et un gros zeste de po­lé­mique sur le do­page, le cocktail manque de sa­veur. Pour l’ins­tant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.