« Pog­ba est le Beckham de de­main »

Mer­ca­to. Jean-Pas­cal Gayant,

Aujourd'hui en France - - SPORTS - SYL­VIE DE MACEDO

EN SI­GNANT à Manchester Uni­ted, pour un trans­fert es­ti­mé à 120 M€, Paul Pog­ba de­vient le foot­bal­leur le plus cher de l’his­toire. Si la somme fait bon­dir cer­tains, existe-t-il une lo­gique éco­no­mique à l’échelle du foot­ball der­rière ce temps fort du mer­ca­to ? Jean-Pas­cal Gayant (pho­to ci-des­sus), éco­no­miste à l’uni­ver­si­té du Maine, au­teur de l’ou­vrage « Eco­no­mie du sport » (Ed. Du­nod, 2016), es­time que le po­ten­tiel mar­ke­ting du Fran­çais peut ex­pli­quer en par­tie l’in­ves­tis­se­ment man­cu­nien.

« Le ta­lent du joueur est in­dé­niable, bien sûr, mais ce n’est pas tout, note-t-il. Paul Pog­ba fait par­tie de ces joueurs qui sont spé­ciaux, à part. Il a un style à lui, une au­ra par­ti­cu­lière et dé­jà une grande no­to­rié­té pour son âge. Une r é c e nte é t ude f ai s ai t d’ailleurs de lui le deuxième ath­lète, tous sports confon­dus, le plus ban­cable de la pla­nète dans les trois pro­chaines an­nées (NDLR : dans une en­quête pu­bliée fin mai par SportsP­ro, le spé­cia­liste bri­tan­nique du spon­so­ring). »

L’exemple de l ’ a mort i s s e ment rapide du trans­fert de Ro­nal­do, ache­té 94 M€ à… Manchester Uni­ted en 2009, grâce à des ventes de maillots et de pro­duits dé­ri­vés dé­cu­plées, ins­pire cer­tai­ne­ment les dé­ci­deurs du MU. « Qu’un joueur de son âge soit ca­pable d’at­ti­rer au­tant la lu­mière est un gros avan­tage sur son CV, confirme Jean-Pas­cal Gayant. D’au­tant que Manchester Uni­ted est en perte de vi­tesse de­puis quelques an­nées. Ce club veut re­trou­ver les som­mets, sur le ter­rain bien sûr mais d’un point de vue mar­ke­ting, en termes de no­to­rié­té. Un tel mon­tant est pos­sible grâce à la manne fi­nan­cière des droits té­lé. Mais c’est aus­si lié à cette vo­lon­té de re­po­sit i o nner t o ut e n haut la marque du club. Si on achète un joueur 120 M€, c’est pour ga­gner des titres mais aus­si pour vendre des maillots, beau­coup de maillots, et en­gen­drer des re­cettes. Et avec Pog­ba, il y a ma­tière. D’au­tant plus qu’il cède une par­tie de ses droits mar­ke­ting à son club. De ce point de vue, et dans un style dif­fé­rent, il est le Beckham de de­main à Manchester Uni­ted. »

« C’est pour ga­gner des titres mais aus­si pour vendre des maillots, beau­coup de maillots »

Paul Pog­ba, 23 ans, est de­ve­nu le foot­bal­leur le plus cher de l’his­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.