Le site col­lecte… des taxes

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR -

AIRBNB EST très à l’aise avec la fis­ca­li­té… lors­qu’il s’ agit de l ’ ar­gent des autres. De­puis le 1er oc­tobre, le site de lo­ca­tions sai­son­nières entre par­ti­cu­liers as­sure la col­lecte de la taxe de sé­jour en France. Cette contri­bu­tion (0,83 € par nui­tée et par per­sonne à Pa­ris) est ré­cla­mée aux tou­ristes et aux voya­geurs d’af­faires de pas­sage dans une ville. Le dis­po­si­tif, concoc­té dans la loi de fi­nances pour 2015, a d’abord été testé par Airbnb dans la ca­pi­tale et à Cha­mo­nix (Haute-Sa­voie). Et il semble fonc­tion­ner. « Entre le 1er oc­tobre 2015, date à par­tir de la­quelle Airbnb s’est engagé à col­lec­ter la taxe de sé­jour pour la Ville de Pa­ris, et le 31 dé- cembre 2015, le site de lo­ca­tion a re­ver­sé à la com­mune 1,17 M€ », écrit le dé­pu­té LR Eric Woerth, dans un rap­port réa­li­sé au prin­temps der­nier sur la taxe de sé­jour. Et de pré­ci­ser : « 40 000 € ont été col­lec­tés pour le compte de la Ville de Cha­mo­nix en cinq mois ».

Des sommes con­sa­crées aux ins­tal­la­tions tou­ris­tiques

Ce test a été élar­gi à dix-huit nou­velles com­munes de­puis le 1er août : Aix-en-Pro­vence, Ajac­cio, An­ne­cy, An­tibes, Avi­gnon, Biar­ritz, Bor­deaux, Cannes, La Ro­chelle, Lille, Lyon, Mar­seille, Mont­pel­lier, Nantes, Nice, Saint-Ma­lo, Stras­bourg et Tou­louse.

Pour­quoi ces villes en par­ti­cu­lier ? Parce qu’elles ac­cueillent en­vi­ron un uti­li­sa­teur d’Airbnb sur deux en

« C’est une in­jus­tice ab­so­lue »France. Cette liste de­vrait en­core s’al­lon­ger à par­tir de 2017. A cette date, le fisc de­vrait four­nir un fi­chier in­for­ma­tique per­met­tant d’iden­ti­fier toutes les com­munes et les taux de la taxe de sé­jour pour cha­cune.

Ce pré­lè­ve­ment joue un rôle très im­por­tant pour les villes les plus vi­si­tées, car les sommes ré­col­tées fi­nancent la construc­tion et l’en­tre­tien des ins­tal­la­tions tou­ris­tiques.

Airbnb, le site spé­cia­li­sé dans la lo­ca­tion de lo­ge­ments entre par­ti­cu­liers pè­se­rait en­vi­ron 27 M€.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.