Prisons : Taubira ré­plique à Valls

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - C.S.

ILS SE DÉTESTENT tou­jours. Christiane Taubira, qui avait quit­té le gou­ver­ne­ment fin jan­vier pour cause de désac­cord ma­jeur avec le pro­jet de dé­chéance de na­tio­na­li­té, s’est rap­pe­lée hier au bon sou­ve­nir de Ma­nuel Valls. En dé­pla­ce­ment lun­di pour an­non­cer un nou­veau plan pé­ni­ten­tiaire, le Pre­mier mi­nistre avait lâ­ché de­vant la pri­son sur­peu­plée de Nîmes (Gard) : « Le gou­ver­ne­ment agit, et tout par­ti­cu­liè­re­ment de­puis que JeanJacques Ur­voas est garde des Sceaux. » Une pique à la­quelle l’an­cienne mi­nistre de la Justice n’a pas tar­dé à ré­pondre sur Twit­ter. « #prisons, le quin­quen­nat pé­ni­ten­tiaire a com­men­cé en fé­vrier 2016, ni bud­get ni PM (NDLR : Pre­mier mi­nistre) avant ; les prisons inau­gu­rées sont tom­bées du ciel », a-t-elle iro­ni­sé. In­fo­gra­phie à l’ap­pui, elle dé­fend son bi­lan et rap­pelle que 85 M€ ont été al­loués à la ré­no­va­tion du parc pé­ni­ten­tiaire et que 9 700 nou­velles places ont été fi­nan­cées du­rant son man­dat.

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.