Mort d’Ada­ma Trao­ré : ni drogue ni al­cool

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - TI­MO­THÉE BOUTRY

ADA­MA TRAO­RÉ, ce jeune homme de 24 ans mort le 19 juillet dans le Val-d’Oise à la suite de son in­ter­pel­la­tion par des gen­darmes à Beau­mont-sur-Oise, n’était sous l’em­prise ni de la drogue ni de l’al­cool lors de son ar­res­ta­tion. C’est la conclu­sion de l’ex­per­tise toxi­co­lo­gique réa­li­sée le 3 août. Pour l’heure, l’ori­gine de son dé­cès n’a pu être dé­fi­nie. Les deux au­top­sies ont néan­moins conclu que le jeune homme avait suc­com­bé à un syn­drome as­phyxique peu après après son in­ter­pel­la­tion. Les ré­sul­tats de l’ana­lyse toxi­co­lo­gique in­ter­rogent au re­gard du rap­port réa­li­sé le soir du drame par un mé­de­cin de l’uni­té mé­di­co-ju­di­ciaire (UMJ) de l’hô­pi­tal de Go­nesse. « D’après le Smur, M. Trao­ré se­rait por­teur d’une toxi­co­ma­nie aux stu­pé­fiants et d’un éthy­lisme chro­nique », sti­pule ce do­cu­ment, qui n’a pas été com­mu­ni­qué à la justice. « Nous en­vi­sa­geons d’in­ten­ter des pour­suites dis­ci­pli­naires contre le mé­de­cin qui a ré­di­gé ce rap­port men­son­ger fai­sant état de la toxi­co­ma­nie et de l’éthy­lisme d’Ada­ma Trao­ré », a in­di­qué Me Yas­sine Bouz­rou, l’un des avo­cats de la fa­mille

.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.