Un pro­jet de garde-man­ger… gra­tuit !

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - AR­MELLE PARION

EN 2014, elle était fi­na­liste à l’élec­tion du maire de la nuit (char­gé de dé­fendre l’in­té­rêt des noc­tam­bules) à Tou­louse (Haute-Ga­ronne). Au­jourd’hui, c’est dans l’en­traide qu’elle sou­haite s’en­ga­ger. Lau­ra Sa­ra­ga, une étu­diante de 22 ans qui en­tre­ra à la Tou­louse Bu­si­ness School en sep­tembre, a eu l’idée d’ins­tal­ler des garde-man­ger par­ta­gés et gra­tuits, dans le centre de la Ville rose, à com­men­cer par son quar­tier, au­tour de la gare. So­li­daire et éco­lo­gique, son concept s’ins­pire d’un pro­jet amé­ri­cain, ap­pe­lé Lit­tle Free Pan­try (« pe­tit cel­lier gra­tuit », en fran­çais). « L’idée m’a pa­ru simple, créa­trice de lien so­cial et utile. Mon objectif est de créer une dy­na­mique po­si­tive d’en­traide », ex­plique Lau­ra Sa­ra­ga. Se­lon elle, cette dé­marche per­met à la fois de ré­duire le gas­pillage ali­men­taire, de sa­tis­faire les be­soins des plus dé­mu­nis, de ré­duire l ’ i s o l e ment e t d’oeu­vrer à la mixi­té so­ciale.

300 € pour dé­mar­rer

« Chaque ci­toyen peut ve­nir dé­po­ser de la nour­ri­ture afin que d’autres en pro­fitent. Que ce soit parce que vous de­vez vous dé­bar­ras­ser de ce qui en­combre vos pla­cards, parce qu’ils ar­rivent bien­tôt à pé­remp­tion, ou sim­ple­ment par so­li­da­ri­té, tous vos pro­duits ali­men­taires secs pour­ront y être dé­po­sés afin de bé­né­fi­cier à vos voi­sins », ré­sume la jeune femme sur Ulule, un site de fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif où elle dé­fend son pro­jet. Quand on lui dit que l’ar­moire pour- rait être dé­va­li­sée, elle ré­torque qu’elle a « confiance en la ca­pa­ci­té des gens à vou­loir pro­té­ger des ou­tils qui servent le bien com­mun. Il y au­ra une par­tie sen­si­bi­li­sa­tion, me­née en amont ».

Pour dé­mar­rer son pro­jet d’en­tre­pre­neu­riat so­cial à la ren­trée, la jeune femme a donc lan­cé une cam­pagne de ré­colte de fonds. Elle a be­soin de 300 €, qui ser­vi­ront à ache­ter le ma­té­riel de construc­tion d’une ar­moire so­lide et sé­cu­ri­sée, et à pré­pa­rer une si­gna­lé­tique pour ex­pli­quer son fonc­tion­ne­ment aux usa­gers. Des tracts se­ront dis­tri­bués pour in­for­mer les ri­ve­rains. Ce se­ra en­suite à ces der­niers de le rem­plir.

Aux Etats-Unis, l’as­so­cia­tion Lit­tle Free Pan­try pro­pose dé­jà des pla­cards col­lec­tifs pour dé­pan­ner les plus dé­mu­nis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.