Sans cou­rant ni eau chaude

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - STÉ­PHANE FRACHET

L’ÉLEC­TRI­CI­TÉ EST COUPÉE de­puis le 29 juillet dans une pe­tite ré­si­dence HLM de Tours (Indre-etLoire) qui abrite quelque 120 lo­ca­taires, dont une tren­taine d’en­fants et des per­sonnes han­di­ca­pées. « Je tra­vaille dans un com­merce. Je ne peux pas me dou­cher, ni faire chauf­fer le lait de mes en­fants », s’in­surge Yan­nick, une jeune mère, en larmes.

La se­maine dernière, la justice a re­je­té la re­quête du bailleur et des lo­ca­taires qui de­man­daient en ré­fé­ré le ré­ta­blis­se­ment du cou­rant. Le tri­bu­nal de grande ins­tance a es­ti­mé qu’en été, l’élec­tri­ci­té n’était pas vi­tale. « C’est in­ad­mis­sible. Au­jourd’hui, per­sonne ne s’en passe. Moi, j’échange mon ap­par­te­ment contre leurs belles mai­sons, on ver­ra com­bien de temps ils vont te­nir », s’énerve-t-elle.

Fac­tures im­payées

Le 29 juillet au ma­tin, ai­dé de la po­lice, le four­nis­seur d’élec­tri­ci­té a agi en ca­ti­mi­ni, sans pré­avis. « C’est une mé­thode bru­tale qui n’a lais­sé au­cun moyen de se re­tour­ner aux ré­si­dants », dé­plore Marc Mo­rin, avo­cat de la so­cié­té pro­prié­taire du pe­tit im­meuble, un an­cien hô­tel trans­for­mé en lo­ge­ments so­ciaux. Sté­phane De­plo­bin, se­cré­taire dé­par­te­men­tal de la CGT parle de la perte d’iden­ti­té d’EDF. Se­lon lui, le four­nis­seur d’éner­gie, dont l’Etat est ac­tion­naire, ba­foue le ser­vice pu­blic.

Au coeur du conflit, des fac­tures que le pro­prié­taire, la so­cié­té ACF, ne veut plus payer. « En 2015, mon client est pas­sé de 16 000 € à 59 000 € après l’ins­tal­la­tion des compteurs élec­tro­niques Lin­ky de pre­mière gé­né­ra­tion. Alors que le nombre de lo­ge­ments et d’ha­bi­tants est res­té le même. Il es­time que c’est abu­sif », ex­plique Marc Mo­rin, qui a ren­dez-vous le 6 sep­tembre au tri­bu­nal.

D’ici là, le jus reste cou­pé. Des re­lo­ge­ments vont être pro­po­sés à par­tir de la se­maine pro­chaine par les pou­voirs pu­blics. En at­ten­dant, Yan­nick, se « dé­brouille avec la fa­mille, les amis, mais ce n’est pas te­nable ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.