L’autre royaume de Syam

Aujourd'hui en France - - VOTRE SOIRÉE TÉLÉVISION - Syam (Ju­ra) De notre cor­res­pon­dant PHI­LIPPE SAUTER

C’EST UNE ÉNORME villa car­rée, de cou­leur oran­gée comme on en trouve dans la cam­pagne ro­maine ou en Tos­cane. Mais la villa pal­la­dienne de Syam est ni­chée au creux d’une des pre­mières hautes val­lées du Ju­ra. Rien d’ita­lien dans les lourdes fo­rêts qui en­tourent les lieux, sou­vent en­nei­gés en hi­ver.

Cette mai­son, qui date de 1828, est le rêve éveillé de Jean-Em­ma­nuel Jo­bez. Ce des­cen­dant de riches maîtres de forge dé­cide de faire construire sa mai­son fa­mi­liale juste au­des­sus de l’usine. Cet in­tel­lec­tuel a fait le voyage en Ita­lie. Il en est re­ve­nu avec une to­tale ad­mi­ra­tion pour les mai­sons aux pro­por­tions par­faites de l’architecte de la Re­nais­sance, An­drea Pal­la­dio. Celle de Syam est un cube par­fait, 24 m sur 24, huit pièces par étage, 8 co­lonnes dans la ro­tonde de 16 m de haut. Le 8 étant le chiffre sym­bole des lieux, même le parc qui en­toure la mai­son re­prend les deux boucles du chiffre.

« Le 8 est un sym­bole de lu­mière et d’har­mo­nie chez les francs-ma­çons. Dans cette mai­son, rien n’est le fruit du ha­sard », ex­plique Claude Dar­bon, pro­prié­taire de­puis 2001 de la mai­son.

Du mo­bi­lier de style Empire

« L’in­té­rêt de cette de­meure est qu’elle est res­tée dans son jus plus de deux cents ans après. » Après les Jo­bez, les des­cen­dants du pré­sident de la Ré­pu­blique Sa­di Car­not gardent cette mai­son plus de cent ans jus­qu’à la reprise, par ce couple de pas­sion­nés, en 2001. « Pas un ins­tant ma com­pagne et moi n’avons re­gret­té l’achat », sou­rit le maître des lieux.

A l’in­té­rieur, le mo­bi­lier Empire est ce­lui choi­si à l’ori­gine pour dé­co­rer les pièces. Comme les ta­pis­se­ries, tout par­ti­cu­liè­re­ment une in­croyable « Cam­pagne d’Ita­lie de Bo­na­parte », ré­cem­ment res­tau­rée. Une ro­tonde cen­trale per­met d’as­sis­ter, des étages su­pé­rieurs, à des concerts en pro­fi­tant d’une acous­tique ex­cep­tion­nelle. La bi­blio­thèque a été re­cons­ti­tuée par Claude Dar­bon qui a re­trou­vé puis ra­che­té une par­tie de l’énorme col­lec­tion de livres ven­due au mo­ment de la ces­sion de 2001.

La construc­tion de la villa pal­la­dienne de Syam fut ter­mi­née en 1828. Jean-Em­ma­nuel Jo­bez, qui la dé­si­ra tant, ne put ja­mais l’ha­bi­ter. Une chute mor­telle de che­val, à quelques mois de la fin du chan­tier, l’em­pê­cha d’y em­mé­na­ger. Quant aux forges qui ont per­mis de fi­nan­cer cette « fo­lie », elles ont fonc­tion­né jus­qu’en 2009. Au­jourd’hui, ce sont les tou­ristes du monde en­tier qui pro­fitent de cette villa pal­la­dienne, si loin, si proche de l’Ita­lie.

Syam (Ju­ra). La villa pal­la­dienne est un cube par­fait, de 24 m sur 24, qui date de 1828 et compte huit pièces par étage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.