Les pré­cé­dents ex­ploits

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - ALINE GÉ­RARD

De la jambe « ro­bo­ti­sée » à l’exos­que­lette « in­tel­li­gent », en pas­sant par les im­plants cé­ré­braux, les tech­niques pour que les per­sonnes pa­ra­ly­sées re­trouvent une cer­taine mo­bi­li­té pro­gressent à grands pas.

Avril 2016. Ian Bur­khart, jeune Amé­ri­cain de 24 ans, est le pre­mier qua­dri­plé­gique (jambes et bras pa­ra­ly­sés) au monde à pou­voir uti­li­ser l’éner­gie élec­trique de son cer­veau pour contrô­ler les mou­ve­ments de son bras. Six ans après un ac­ci­dent de plon­gée, le jeune homme ar­rive à bou­ger ses doigts, à te­nir un té­lé­phone à l’oreille, à se ver­ser un ca­fé. C’est grâce à une puce im­plan­tée dans la zone de son cer­veau qui vi­sua­lise la marche, puis à l’en­voi du si­gnal élec­trique re­cueilli vers un bra­ce­let bour­ré d’élec­trodes en­ser­rant son bras, qu’il a pu réuti­li­ser ses mains.

Sep­tembre 2015. Mark Pol­lock, un Ir­lan­dais de 39 ans, pa­ra­ly­sé des membres in­fé­rieurs de­puis 2012, par­vient à en­chaî­ner 3 207 pas par heure, seul, sans as­sis­tance hu­maine, grâce à une com­bi­nai­son exos­que­lette « in­tel­li­gente ». Celle-ci en­voie des sti­mu­li au ni­veau de sa co­lonne ver­té­brale puis re­cueille ses ef­forts mus­cu­laires et les am­pli­fie, en lui per­met­tant de re­trou­ver un cer­tain contrôle de ses jambes. Il est le pre­mier pa­ra­ly­sé à avoir pu se te­nir de­bout pen­dant plu­sieurs minutes et à mar­cher (avec des bé­quilles).

Mai 2012. Claire Lo­mas, une Bri­tan­nique de 32 ans, boucle les 42 km du Ma­ra­thon de Londres, mu­nie de jambes ro­bo­ti­sées « mi­mant » la marche. Seize jours, c’est le temps qu’il a fal­lu à cette jeune femme, vic­time d’une chute de che­val, pour bou­cler l’épreuve. La jeune femme a mar­ché en moyenne 3 km par jour grâce à des jambes « bio­niques ». Celles-ci étaient mo­to­ri­sées et bour­rées de cap­teurs re­liés à un or­di­na­teur em­bar­qué et ont re­pro­duit le mou­ve­ment de la marche dès lors qu’elle bas­cu­lait son corps d’avant en ar­rière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.