Té­lé­vi­sion : un match à trois

Re­trans­mis­sion.

Aujourd'hui en France - - SPORTS - YVES JAEGLÉ

CETTE SAI­SON, BeIN Sports et Ca­nal + se par­tagent la Ligue 1, et SFR Sport, la pe­tite nou­velle, dé­barque ce week-end avec le foot an­glais. champ. Mal­gré le re­fus de l’Au­to­ri­té de la concur­rence de l’au­to­ri­ser à dif­fu­ser dans son bou­quet les chaînes de BeIN, un rap­pro­che­ment de fait s’ef­fec­tue entre les an­ciennes ri­vales, de plus en plus com­plé­men­taires. Jus­qu’au 20 sep­tembre, l’offre la To­tale Sport per­met ain­si de cu­mu­ler les chaînes Ca­nal +, BeIN Sports, Eu­ro­sport et Ca­nal­sat Sport pour 35 € par mois pen­dant un an, puis 59,90 € en­suite. A ce prix-là, on a tout le foot eu­ro­péen, ain­si que le Top 14, la F 1, l’US Open… L’abon­ne­ment de base reste à 39,90 € par mois. Si elle au­ra moins de très grosses af­fiches de Ligue 1 que l’an der­nier, la chaîne qa­ta­rienne a tout de même ac­quis le droit de co­dif­fu­ser 12 grands matchs par sai­son en même temps que Ca­nal +. Elle est aus­si la seule chaîne à pro­po­ser l’in­té­gra­li­té de la Ligue 1, soit 7 matchs en di­rect et 3 en dif­fé­ré, à chaque jour­née de cham­pion­nat. Les trois mul­ti­plexes de la sai­son — tous les matchs en même temps lors des ul­times jour­nées dé­ci­sives — ne se­ront que sur BeIN, qui pro­pose aus­si deux nou­veaux ma­ga­zines, le « Ven­dre­di Ligue 1 », et une émis­sion de dé­cryp­tage le lun­di soir, l’ex-« J + 1 » de Ca­nal ré­cu­pé­ré par la chaîne. Mais BeIN, c’est sur­tout du foot à ne plus sa­voir où don­ner de la tête : les pre­miers choix et la qua­si-to­ta­li­té de la Ligue des cham­pions avec toutes les af­fiches du Bar­ça, l’At­lé­ti­co de Griez­mann, Real, Bayern, Ju­ven­tus, Man­ches­ter Uni­ted, la Ligue Eu­ro­pa, la Cup… Et même la Ligue 2, ren­for­cée cette an­née. « Il y a beau­coup de clubs his­to­riques en Ligue 2, Stras­bourg, Lens, Le Havre, le Red Star, ça in­té­resse bien plus de fans qu’on ne croit », pointe Florent Hou­zot, di­rec­teur de la ré­dac­tion. Il n’y en a pas vrai­ment, si ce n’est que l’ogre n’a fi­na­le­ment pas tout dé­vo­ré et que le fan ab­so­lu ne peut se conten­ter de cette chaîne, qui a lais­sé pas mal de miettes à ses deux concur­rents. 13 € par mois, et l’on peut ré­si­lier quand on veut, chaque mois. C’est le nou­veau bou­quet dé­te­nu par le groupe Al­tice qu’on n’at­ten­dait pas. SFR lance cinq chaînes dé­diées au sport, dont sa chaîne Pre­mium, SFR 1 (ca­nal 28, 16 ou 150 pour les abon­nés à Nu­me­ri­cable et SFR), consa­crée au foot an­glais, qui ou­vri­ra son an­tenne de­main avec Hull Ci­ty - Lei­ces­ter. SFR a bous­cu­lé le mer­ca­to des con­sul­tants, en re­cru­tant ceux consi­dé­rés comme les meilleurs : le cham­pion du monde Ch­ris­tophe Dugarry d’abord, qui as­su­re­ra beau­coup moins de com­men­taires de matchs que sur Ca­nal +, mais in­car­ne­ra la chaîne à tra­vers plu­sieurs ma­ga­zines, et ses dé­cryp­tages sans langue de bois. L’an­cien dé­fen­seur de l’OM et des Bleus Eric Di Me­co, lui, sera en duo sur des matchs avec Jé­rôme Sillon, tout comme Jé­rôme Ro­then, l’ex-joueur de Mo­na­co et du PSG, en tan­dem avec Lui­gi Co­lange. Frank Le­boeuf, autre cham­pion du monde 1998, ex-dé­fen­seur de Chel­sea, quitte « Té­lé­foot » et TF 1 pour ap­por­ter son ba­gout et son ex­per­tise du foot bri­tish à la nou­velle chaîne. Une dream team de con­sul­tants, pour sou­te­nir des jour­na­listes peu connus, eux : « On a cher­ché dans la jeune gé­né­ra­tion », an­nonce Fran­çois Pe­sen­ti, di­rec­teur des sports. La Pre­mier League draine beau­coup des joueurs les plus mé­dia­ti­sés, comme Paul Pog­ba ou Ibra­hi­mo­vic, re­cru­tés cet été par Man­ches­ter Uni­ted, à dé­cou­vrir di­manche à 14 h 30 contre Bour­ne­mouth. SFR a dé­cro­ché les droits du cham­pion­nat an­glais à la barbe de Ca­nal et BeIN. « On va dé­dier l’une de nos cinq chaînes au foot an­glais, avec une vraie am­bi­tion, pas seule­ment les matchs : des ma­ga­zines, des per­son­na­li­tés, des concepts no­va­teurs », ex­plique Fran­çois Pe­sen­ti. SFR vient aus­si de dé­cro­cher la Ligue 1 por­tu­gaise, qui peut at­ti­rer des fans en France. Ses ca­naux dif­fu­se­ront aus­si du bas­ket — Pro A et Pro B — ou le cham­pion­nat an­glais de rug­by.

Le plus Le ta­lon d’Achille L’abon­ne­ment CH­RIS­TOPHE DUGARRY Le vi­sage Le plus Le ta­lon d’Achille

SFR lance cinq chaînes d’un coup : Pre­mier League, om­ni­sports, sports ex­trêmes pour les jeunes, sports de com­bat… Un dé­fi pour rem­plir des heures de pro­grammes.

L’abon­ne­ment

C’est le gros point faible. Pour l’ins­tant, seuls les abon­nés à Nu­me­ri­cable et SFR y ont ac­cès. Se­lon leur f or­mule d’abon­ne­ment, cer­tains de­vront payer un sup­plé­ment de 9,90 € par mois, d’autres y au­ront ac­cès gra­tui­te­ment. Quant aux clients d’autres opé­ra­teurs, ils doivent at­tendre… « Nous sommes en dis­cus­sion avec les autres dis­tri­bu­teurs, car la vo­lon­té de SFR Sport n’est pas l’ex­clu­si­vi­té. Nous sou­hai­tons être le plus lar­ge­ment dif­fu­sés. La si­tua­tion de­vrait évo­luer très ra­pi­de­ment », as­sure le pa­tron de ce nou­veau bou­quet.

Alors que la Ligue 1 re­prend au­jourd’hui, trois chaînes se par­tagent la dif­fu­sion des matchs en France pour la sai­son qui s’ouvre, avec, cha­cune, leurs stars et leurs temps forts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.