Le fes­ti­val Au­card sort la tête de l’eau

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - STÉ­PHANE FRACHET

LORS DES INON­DA­TIONS du prin­temps der­nier, le Zouave trem­pé du pont de l’Al­ma et le châ­teau de Cham­bord cer­né par les eaux avaient éclip­sé la pho­to d’un cha­pi­teau de cirque cou­pé du monde. Ce­lui-ci de­vait ac­cueillir la scène prin­ci­pale du fes­ti­val Au­card de Tours (Indre-et-Loire).

Un dé­fi­cit de 180 000 €

La crue du Cher avait trans­for­mé l’en­droit en plaine la­custre et le cli­ché avait beau­coup cir­cu­lé dans le mi­lieu des fes­ti­vals de mu­siques ac­tuelles. D’au­tant que l’or­ga­ni­sa­teur, la ra­dio in­dé­pen­dante Ra­dio Bé­ton, a bu la tasse. Avec un dé­fi­cit es­ti­mé à 180 000 €, le nau­frage sem­blait iné­luc­table pour la ra­dio as­so­cia­tive. En trente ans d’exis­tence, ja­mais Au­card de Tours n’avait connu d’an­nu­la­tion. Et pour­tant, le fes­ti­val a tou­jours eu lieu en zone inon­dable. « Après avoir noyé nos larmes dans des soi­rées de sou­tien, les dons et les en­cou­ra­ge­ments nous ont don­né en­vie de re­bon­dir », ex­plique Pas­cal Ro­bert, le pré­sident de l’as­so­cia­tion, qui est par­ve­nu à ra­me­ner l’ar­doise à 70 000 €. Les ar­tistes pré­vus lors de la pre­mière séance n’ont pas tous fait payer leur ca­chet et un spec­ta­teur sur deux n’a pas de­man­dé le rem­bour­se­ment de son billet.

En un mois et de­mi, Ra­dio Bé­ton a re­pro­gram­mé un fes­ti­val bap­ti­sé Au­card Is Not Dead (« Au­card n’est pas mort »), dont le coup d’en­voi est pré­vu au­jourd’hui. « Nous avons dû te­nir compte des tour­nées es­ti­vales dé­jà ca­lées, mais plu­sieurs groupes ont clai­re­ment vou­lu mar­quer leur at­ta­che­ment au fes­ti­val. Beau­coup d’ar­tistes ont dé­bu­té ici, ils s’en sou­viennent », ra­conte un pro­gram­ma­teur.

Jus­qu’à di­manche soir, des groupes de rock, de rap et de mu­sique élec­tro fe­ront vi­brer les fes­ti­va­liers. Les Bor­de­lais d’Ode­zenne se frot­te­ront au hip-hop des Tou­ran­geaux de Chill Bump, tan­dis que SA­piEnS sa­PieNs et le Scrat­cho­phone Or­ches­tra trans­for­me­ront l’île Au­card en dan­ce­floor géant. Rien à craindre du cô­té des crues, la Loire voi­sine ap­proche de son étiage bas. Au­card de Tours (Indre-et-Loire). Ce soir, de 18 heures à 1 heure du ma­tin, et de­main, de 16 heures à 1 heure du ma­tin. Ta­rif : 10 à 20 €. Di­manche de 13 heures à 21 heures. Entrée gra­tuite.

Plaine de la Glo­riette (Indre-et-Loire), le 3 juin. Le cha­pi­teau qui de­vait ac­cueillir la scène prin­ci­pale du fes­ti­val Au­card était sous les eaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.