Le beau pas­sé de Pont-Croix

Aujourd'hui en France - - VOTRE SOIRÉE TÉLÉVISION - PONT-CROIX (FI­NIS­TÈRE) De nos en­voyés spé­ciaux TEXTES : PIERRE VAVASSEUR PHO­TOS : JEAN-BAP­TISTE QUEN­TIN

L E C A MPI N G - C A R , c’est bien, mais il vient un mo­ment où il est temps de la­ver son linge. Or hier, cap au nord par le Fi­nis­tère-Sud, dans ce ter­ri­toire de Haute-Bi­gou­dé­nie qui compte Au­dierne, Douar­ne­nez et le cap Si­zun, voi­là que nous fai­sons la connais­sance de De­nise Blaise, son la­voir, son bat­toir, sa brosse et son sa­von de Mar­seille. De­nise se brosse même les dents avec.

Cette grand-mère du cru, qui au­ra 67 ans le 12 sep­tembre, a re­vê­tu ses vieux ha­bits, de ceux qui rendent le pas­sé tout neuf. Coiffe en co­ton noir, gi­let en drap, jupe noire à fins pois blancs et ta­blier avec poche se­crète dans la­quelle elle range ses sous, noués dans un mou­choir. Ins­tal­lée dans la vaste cour de l’an­cien sé­mi­naire de Pont-Croix, elle oeuvre age­nouillée sur la mar­gelle re­cou­verte de paille d’un la­voir de dé­mons­tra­tion. De­nise ra­conte les jour­nées de les­sive entre jeunes la­van­dières, cette « convi­via­li­té » dis­pa­rue en for­mule concen­trée de po­tins, les re­pas que fai­saient por­ter les pa­rents sur le coup de mi­di, et l’eau « tou­jours tiède » qu’on vi­dait une fois par se­maine.

Un bond en 1655

Car, ce jeu­di, Pont-Croix vit la deuxième jour­née de sa Foire à l’an­cienne, qui fête ses 20 ans. Et la Foire est le phare du pas­sé de cette com­mune qui fit long­temps fi­gure de ca­pi­tale de la Basse Cor­nouaille. En 1655, ses halles étaient par­mi les plus belles de pro­vince, comme l’écrit dans la re­pro­duc­tion d’une page, an­cienne elle aus­si, du jour­nal lo­cal l’his­to­rien Ro­ger Gar­ga­don­nel. Les fer­miers y pre­naient contact avec leurs fu­turs do­mes­tiques, et ce n’était pas du speed da­ting. Les rues de la ci­té « étaient truf­fées de grappes hu­maines, dé­fi­lé de gens, d’ani­maux et de vé­hi­cules ». On res­sor­tait les chars à banc « mon­tés sur es­sieu et pneu­ma­tiques ».

C’est, au­jourd’hui, toute la phi­lo­so­phie de la ma­ni­fes­ta­tion. Faire un grand bond en ar­rière sur l’air d’il était une fouée, cette ga­lette cuite au four à bois et gar­nie, si l’on opte pour le sa­lé, de fro­mage frais de vache et de rillettes de porc. A deux pas, voi­ci les meu- niers en bé­ret, fou­lard à fins car­reaux et ample blouse nom­mée sar­rau. Tous les en­gins fonc­tionnent. Six mo­teurs ali­gnés, la rouille au garde-àvous, fe­raient mer­veille dans la pour­suite d’un « Mad Max » 4. Ce­lui d’un broyeur d’ajoncs, re­lié par une cour­roie à un trac­teur, n’avait pas tour­né de­puis vingt ans. Il est re­par­ti comme en 14, s’étonne, serpe à la main, Yves Vel­ly, agri­cul­teur, qui n’a pas ou­blié le broyage ma­nuel de son en­fance. « Je peux vous dire qu’on mé­ri­tait la soupe ! »

On cir­cule entre les fa­neuses, les fau­cheuses, les trieurs, les ba­rattes à pis­ton et les ha­cheurs de paille. L’af­fiche an­nonce des « mouezh ar gel­ted » : des mois­sons à l’an­cienne. Un fort à bras montre com­ment on tisse la corde. Ici, les femmes sont nées coif­fées, et elles le montrent. La mar­motte est une forme de bonnet. Elle s’ap­pelle aus­si « ge­nose », du nom que l’on donne à la cour qu’on fai­sait aux filles. Celles qui dansent là-bas, par exemple. On y court. De ra­vis­sants mi­nois en­tament une ga­votte des mon­tagnes. Ça ba­lance dans les coiffes. C’est si jo­li qu’on pour­rait sur ce su­jet bro­der à l’in­fi­ni. Voi­là com­ment la Bre­tagne aime re­mon­ter le temps, faire les choses à l’en­vers. La preuve, rap­pelle Alain Lo­zac’h dans son cos­tume quim­pé­rois de son­neur, PontC­roix est la seule ville où le clo­cher des­cend dans l’église.

Tous les ans, dans la cour du sé­mi­naire de Pont-Croix, a lieu la grande Foire à l’an­cienne. On y danse, on y chante, on y mange et c’est éga­le­ment l’oc­ca­sion de sor­tir, en­gins et ou­tils d’an­tan uti­li­sés par des mé­tiers en voie de dis­pa­ri­tion.

Pont-Croix (Fi­nis­tère).

De­nise Blaise, 67 ans, fière de mon­trer son la­voir, a re­vê­tu ses an­ciens ha­bits.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.