« At­ten­tion­né, gé­né­reux, trop par­fois ! »

Ma­thilde Che­va­lier-Dan­gais,

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS -

« Ah, Ted­dy et les en­fants ! C’est in­croyable à quel point il est tou­ché lors­qu’il re­çoit des pe­tits mots et des des­sins. » Même après près de vingt-cinq ans d’ami­tié, Ma­thilde, de­ve­nue il y a deux ans son as­sis­tante, reste fas­ci­née par la per­son­na­li­té du cham­pion. « Ted­dy, c’est quel­qu’un qui te re­donne im­mé­dia­te­ment la pêche quand tu as un pe­tit coup de mou, il est at­ten­tion­né, hy­per gé­né­reux, peut-être même trop par­fois ! » Ted­dy et Ma­thilde se sont ren­con­trés lors­qu’ils avaient à peine 2 ans, dans une crèche du XVIIe ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris. Quelques an­nées plus tard, tous deux se cô­toyaient au ca­té­chisme. « Com­ment ou­blier cette pé­riode ? Ted­dy était dé­jà hy­per­ac­tif, drôle et futé. Il po­sait sou­vent des ques­tions in­con­grues qui fai­saient rire tout le monde, du style : Mais com­ment Ma­rie a-t-elle fait pour avoir un en­fant si elle n’a pas eu de re­la­tions avec Jo­seph ? Ça met­tait le prêtre mal à l’aise. » Après ses études, Ma­thilde est de­ve­nue la se­cré­taire par­ti­cu­lière du cham­pion. « Un pa­tron ab­so­lu­ment gé­nial, ré­sume-t-elle. Dans le tra­vail, c’est aus­si un hy­per­ac­tif qu’il faut ca­na­li­ser, car il a 10 000 idées à la fois ! Il est très pré­sent, se tient au cou­rant de tout. » La jo­lie blonde est épa­tée. « C’est in­croyable tout ce qu’il re­çoit ! Cer­tains mots donnent en­vie de pleu­rer. Pour les ré­ponses, il es­saie de sa­tis­faire tout le monde. » Ré­cem­ment, le cham­pion a en­re­gis­tré une vi­déo pour les élèves d’une classe élé­men­taire. « La maî­tresse avait fait un tra­vail pé­da­go­gique au­tour du dé­pas­se­ment de soi, les en­fants avaient en­voyé des des­sins et Ted­dy a te­nu à les re­mer­cier. Ce qui est dingue, c’est que, mal­gré toutes ses mé­dailles, il est res­té le même ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.