Jean-Charles aux mains d’ar­gent

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - STÉ­PHANE BIANCHI

s’était conso­lé en de­ve­nant cham­pion du monde de tir en campagne), c’était avec le se­cret es­poir de ti­rer son épingle du jeu, soit en équipe, soit en in­di­vi­duel.

L’échec de dé­but de se­maine avec ses com­parses Pierre Pli­hon et Lu­cas Da­niel n’a fait que ren­for­cer sa mo­ti­va­tion à al­ler cher­cher cette bre­loque tout au long d’une jour­née où seul le Co­réen au­ra su le te­nir en res­pect. Car le tir à l’arc n’est pas seule­ment un sport, c’est une pas­sion, un art de vivre pour cet amou­reux de chasse et de bonne bouffe. Après avoir com­men­cé à dis­til­ler les poires du ver­ger fa­mi­lial à l’âge de 5 ans, Val­la­dont est presque na­tu­rel­le­ment de­ve­nu un fervent dé­fen­seur de cette chasse à l’arc qui le voit lier l’utile à l’agréable. « Cer­tains aiment la chasse pour tuer, glisse le cham­pion d’Eu­rope 2016. Moi, tout le gi­bier que je tue, je le trans­forme en pâ­té, ter­rines, jam­bons… J’aime sor­tir un bout de sau­cis­son à l’apé­ro et dire que c’est moi qui l’ai fait. » Mieux en­core. « Je veux avoir mon jar­din avec mes lé­gumes, mes pou­lets, mes agneaux pour ma consom­ma­tion per­son­nelle. » Ça, bien sûr, c’est pour l’après-car­rière, quand il au­ra pas­sé son CAP de bou­che­rie-char­cu­te­rie et qu’il en­vi­sa­ge­ra de faire de sa pas­sion cu­li­naire une ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle. Mais, pour l’heure, Jean-Charles Val­la­dont a autre chose à sa­vou­rer : la nuit d’un mé­daillé olympique.

Rio (Bré­sil), hier soir. Im­pé­rial de­puis le dé­but de la com­pé­ti­tion, l’ar­cher Jean-Charles Val­la­dont a ob­te­nu une très belle mé­daille d’ar­gent, ne s’in­cli­nant qu’en fi­nale contre le Co­réen Ku, no 2 mon­dial.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.