Coi­sa Boa avec des gants blancs

Sur­nom­mé « gants blancs », Gé­rald Mos­sé n’a rien per­du de sa su­perbe à 49 ans. En selle sur COI­SA BOA, il de­vrait jouer un tout pre­mier rôle.

Aujourd'hui en France - - SPORT HIPPIQUE - STÉPHAN FLOURENT

AVEC 1 00. 000€ D’ ALLOCATIONS, ce quin­té dis­pu­té sur le par­cours rec­ti­ligne des 1 600 mètres est sans conteste le han­di­cap le plus pri­sé du ca­len­drier hip­pique. De­puis quatre édi­tions, les out­si­ders s’en donnent à coeur joie, puis­qu’il faut re­mon­ter en 2011 pour re­trou­ver la vic­toire de son fa­vo­ri. Cette an­née en­core, l’épreuve s’an­nonce ou­verte puisque seuls XOTIC (n°11), JUST WIN (n°12) et LOTUS GARDEN (n°14) ne re­cueillent au­cun suf­frage. Dans ces condi­tions, de nou­velles sur­prises sont à pré­voir.

COI­SA BOA ( n° 10) dé­fie l e poids. Lau­réate à deux re­prises l’an pas­sé sous l’en­traî­ne­ment d’Alain de Royer Du­pré, cette nou­velle re­crue de John Ham­mond vient de si­gner le 3e suc­cès de sa car­rière dans le quin­té du 3 juillet. Mal­gré neuf livres de pé­na­li­sa­tion, le dou­blé est à sa por­tée car son ré­cent suc­cès a été ac­quis avec au­to­ri­té.

YUME re­vient en force. Hui­tième de l ’ édi­tion pré­cé­dente, YUME (n°7) a les moyens de mon­ter sur le podium cette an­née car sa forme ac­tuelle est évi­dente, comme le prouvent ses deux der­nières sor­ties à ce ni­veau.

ROERO c o mme e n 2 01 4 ? Vain­queur il y a deux sai­sons, ROERO (n°3) peut réus­sir l’ex­ploit de faire aus­si bien à l’âge de 7 ans. Sa forme est au beau fixe, puis­qu’il n’a pas fi­ni plus loin que troi­sième en trois sor­ties cette an­née. De plus, sa fraî­cheur re­pré­sente un atout sup­plé­men­taire

Et QUA­TORZE, comme l’an pas­sé ? Im­pé­rial l’an pas­sé, QUA­TORZE (n°1) peut éga­le­ment rê­ver d’un dou­blé his­to­rique. Il est re­ve­nu au mieux après une campagne qa­ta­rienne et il ap­pré­cie­ra les 400 mètres sup­plé­men­taires par rapport à sa ren­trée man­son­nienne.

At­ten­tion à MAGNETICJIM. Mis à part son faux pas du 25 mai, MAGNETICJIM (n°6) a tou­jours ré­pon­du pré­sent de­puis ses dé­buts. Dans ces condi­tions, il fait par­tie des très nom­breuses pos­si­bi­li­tés pour les places.

VIN CHAUD et beau­coup d’ autres. Troi s i è me a t out de Fran­çois Ro­haut, VIN CHAUD (n°2) ne peut être écar­té car sa va­leur a été re­vue à la baisse. PONT NEUILLY (n°13), DJIGUITÉ (n°9) et notre coup de fo­lie, CHERBOURG (n°15), ne sont pas là pour faire de la fi­gu­ra­tion. On au­rait pu en ci­ter d’autres.

Saint-Cloud, le 3 juillet. Ra­len­tie par son jo­ckey Gé­rald Mos­sé, COI­SA BOA s’im­pose très sû­re­ment dans le Prix du Béarn.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.