Des sa­la­riés pas ran­cu­niers

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE -

PHIL’PRINT, une im­pri­me­rie en faillite de Haute-Loire, va connaître une se­conde vie. Seize des 27 sa­la­riés li­cen­ciés ont ré­in­ves­ti leurs primes de li­cen­cie­ment dans une Scop (so­cié­té co­opé­ra­tive de pro­duc­tion) pour sau­ver l’en­tre­prise, re­bap­ti­sée SARL Im­pri­me­rie co­opé­ra­tive des Sucs d’Ys­sin­geaux. Pas ran­cu­niers, ils ont même em­bau­ché leur an­cien pa­tron ! Hier, ils ont dé­po­sé les sta­tuts de leur so­cié­té au tri­bu­nal de com­merce du Puy-en-Ve­lay. Mar­di, ils re­pren­dront donc le tra­vail avec leur an­cien pa­tron, Ré­my Phi­lippe, de­ve­nu di­rec­teur com­mer­cial.

« Pour cer­tains, il a fait cou­ler la boîte (NDLR : en fai­sant un gros in­ves­tis­se­ment), mais nous, on re­garde ce qu’il reste à faire. On a be­soin d’un très bon tech­ni­co-com­mer­cial. Si on peut lui at­tri­buer la fer­me­ture de l’en­tre­prise, puis­qu’il en était le di­ri­geant, c’est en par­tie grâce à lui qu’elle a pu re­dé­mar­rer car il nous a lui-même sug­gé­ré fin 2015 d’en­vi­sa­ger la créa­tion d’une Scop », ex­plique Jean-Marc Mar­zo­na, élu la veille co­gé­rant de la PME par les co­opé­ra­teurs, pour les quatre ans qui viennent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.