Mi­chaël, un Amé­ri­cain fou d’his­toire

Aujourd'hui en France - - VOTRE SOIRÉE TÉLÉVISION - Mi­chaël ÉLO­DIE CHERMANN

ON LE RE­PÈRE en un clin d’oeil par­mi les foules de Ja­po­nais qui dé­am­bulent dans les al­lées du jar­din de la mai­son de Claude Mo­net à Gi­ver­ny (Eure). A son al­lure d’abord. Avec son sou­rire in­amo­vible et sa barbe four­nie, Mi­chaël Te­des­chi, 32 ans, dé­gage un pe­tit air de cow-boy du Far West qui ne trompe pas. Et puis, c’est à peu près le seul tou­riste à ar­bo­rer un bon vieux b o î t i e r c o mp a c t e n pleine mode des perches à sel­fies.

« Smiiillle ! », lance-t-il à Oua­ci­la, sa « girl­friend » fran­çaise, lors­qu’elle fran­chit le pe­tit pont en bois vert du bas­sin des nym­phéas. « Sans doute l’étang le plus cé­lèbre au monde », com­mente le jeune homme dans un an­glais Cha­mal­low ty­pique. « J’étais cu­rieux de voir où Mo­net avait tra­vaillé, quel genre de pein­tures il ai­mait et col­lec­tion­nait. »

Mais ce n’est pas par simple amour pour la pein­ture que le géo­logue amé­ri­cain, ins­tal­lé de­puis un an et de­mi à Perth en Aus­tra­lie, a par­cou­ru des mil­liers de ki­lo­mètres cet été. « Dans le cadre de mon doc­to­rat, je de­vais as­sis­ter à une con­fé­rence in­ter­na­tio­nale sur la géo­chi­mie des gi­se­ments mi­né­raux aux Dia­ble­rets, en Suisse, ra­conte-t-il. J’en ai donc pro­fi­té pour faire un pe­tit cro­chet par la Nor­man­die où vit ma pe­tite amie. »

Mike n’en est ce­pen­dant pas à sa pre­mière in­cur­sion sur le sol fran­çais. « J’avais dé­jà eu la chance de faire un voyage sco­laire en Eu­rope à l’âge de 16 ans », ex­plique-t-il. Alors for­cé­ment, tous les hauts lieux tou­ris­tiques, il connaît : la tour Eif­fel, le Louvre, le châ­teau de Ver­sailles, les plages du Dé­bar­que­ment… Pas­sion­né d’his­toire, il a, cette fois-ci, ins­crit le Mé­mo­rial de Ver­dun et le Mont-Saint-Mi­chel à son pro­gramme.

« Entre deux es­ca­pades, il va fal­loir que je po­tasse un peu mes cours, as­sure-t-il. Le tou­risme, c’est bien. Mais j’ai quand même un exa­men à pré­pa­rer ! »

« J’étais cu­rieux de voir où Mo­net avait tra­vaillé, quel genre de pein­tures il ai­mait et col­lec­tion­nait »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.