Le parc Na­po­léon pour­suit sa marche en avant

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - FAUS­TINE LEO

L’IDÉE SEMBLE FOLLE et Yves Jé­go a bien l’in­ten­tion de faire taire les mo­queurs. Le parc Na­po­léon pro­mis de­puis quatre ans se concré­tise. « Je dé­tiens une lettre d’in­ten­tion d’un in­ves­tis­seur asia­tique », se ré­jouit le dé­pu­té et maire (UDI) de Mon­te­reau, qui ne ré­vèle pas le nom de ce pas­sion­né de Na­po­léon prêt à pendre part au fi­nan­ce­ment d’un tel pro­jet.

« Fin août, nous choi­sis­sons la so­cié­té qui pré­sen­te­ra l’avant­pro­jet. Et nous avons t rou­vé l’opé­ra­teur qui ex­ploi­te­ra le parc. Il se­ra fran­çais et nous si­gnons à l’au­tomne », an­nonce Yves Jé­go. Une éclair­cie semble avoir écar­té la « mo­ro­si­té éco­no­mique am­biante » qui était de mise il y a peu en­core dans les dis­cours de l’élu mon­te­re­lais.

Ce nou­veau concept de parc thé­ma­tique, mê­lant his­toire et at­trac­tions, consa­cré à l’Em­pe­reur, doit ou­vrir ses portes le 5 mai 2021, le jour du bi­cen­te­naire de la mort de Na­po­léon Ier, a an­non­cé le dé­pu­té­maire (UDI) de Mon­te­reau il y a trois mois et de­mi.

La pre­mière phase du pro­jet, si­tué sur 150 ha à Ma­rolles-sur-Seine, sur les lieux de la ba­taille vic­to­rieuse de la cam­pagne de France face aux Au­tri­chiens, le 18 fé­vrier 1814, s’élève à 100 M€. Elle com­prend la construc­tion de trois hô­tels. A terme, ce parc, qui veut at­ti­rer un mil­lion de vi­si­teurs par an, né­ces­site une en­ve­loppe de 250 M€. A la clé, les élus louchent sur la créa­tion de 1 500 à 2 000 em­plois.

La pre­mière d’un spec­tacle his­to­rique le 15 août 2019

Pour faire pa­tien­ter les fans de Na­po­léon, Yves Jé­go et l’As­so­cia­tion pour bâ­tir une en­tre­prise in­ter­na­tio­nale de loi­sirs sur l’Em­pe­reur et son époque (Abeille) ont dé­ci­dé de se lan­cer un autre dé­fi tout aus­si fou : créer un spec­tacle his­to­rique « et en faire une ré­fé­rence mon­diale », pré­cise le dé­pu­té, qui aborde une an­née mar­qué par les lé­gis­la­tives. La pre­mière est pré­vue le 15 août 2019, pour le 250e an­ni­ver­saire de la nais­sance de Na­po­léon Bo­na­parte. « On veut quelque chose de puis­sant et bien écrit, s’en­thou­siasme Yves Jé­go. Avec du son et lu­mière, des pro­jec­tions d’images, des ca­va­liers et des cen­taines de bé­né­voles. »

C’est jus­te­ment ce lun­di 15 août 2016 que dé­marre, sur les ré­seaux so­ciaux, la cam­pagne de re­cru­te­ment des bé­né­voles pour ce spec­tacle qui au­ra pour fil di­rec­teur la pé­riode al­lant de la Ré­vo­lu­tion à la ba­taille de Mon­te­reau. Du com­mer­cial au ca­va­lier en pas­sant par les fi­gu­rants ou les cos­tu­mières, c’est entre 500 et 1 000 per­sonnes qui de­vr a i e nt ê t r e r e c r ut é e s . « C’est un en­ga­ge­ment sé­rieux », pré­vient Yves Jé­go.

Pour ce qui est de l’équipe ar­tis­tique, de grands noms sont au ren­dez-vous. Ma­rio Lu­ra­schi, le dress eur équestre du ci né­ma, du « Hus­sard sur le toit » à « As­té­rix et Obé­lix contre Cé­sar », de­vrait être de l’aven­ture. Pour la mu­sique, Yves Jé­go, qui at­tend l’au­tomne pour tout dé­voi­ler, évoque « un mu­si­cien po­pu­laire très connu ». Mais ce ne se­ra pas Serge La­ma, qui a pour­tant dé­jà com­po­sé et in­ter­pré­té en 1984 « Na­po­léon », sa co­mé­die mu­si­cale sur l’Em­pe­reur.

Pour pos­tu­ler comme bé­né­vole, e n v o y e z v o t r e n o m, p r é n o m, adresse et té­lé­phone à contact@as­so­cia­tion-abeille.fr.

Mon­te­reau (Seine-et-Marne), le 15 fé­vrier 2014. Re­cons­ti­tu­tion lors du bi­cen­te­naire de la ba­taille de Mon­te­reau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.