Vingt ha­bi­tants et 5 000 tou­ristes…

Aujourd'hui en France - - VOTRE SOIRÉE TÉLÉVISION - Sainte-Marguerite (Alpes-Ma­ri­times) De notre cor­res­pon­dant MAT­THIAS GALANTE

ALORS QUE LES BA­TEAUX dé­posent leur flot in­in­ter­rom­pu de tou­ristes, em­pres­sés de trou­ver un coin de crique tran­quille à l’eau lim­pide, Ma­ryse et Jea­nine, al­lon­gées sur leur tran­sat, bronzent tout près de chez elles à quelques di­zaines de mètres du dé­bar­ca­dère. Im­per­tur­bables. Rou­tine ré­glée. Elles font par­tie de la ving­taine de pri­vi­lé­giés de l’île Sain­teMar­gue­rite, si­tuée en face de la Croi­sette de Cannes, ayant le pri­vi­lège d’oc­cu­per les co­quets ca­ba­nons loués, de­puis des lustres sous conces­sion, par la ville à de vieilles fa­milles du cru. « Les tou­ristes étran­gers sont sou­vent très res­pec­tueux. En re­vanche, les plai­san­ciers laissent des dé­chets dans l’eau », re­grettent-elles. Pas de quoi per­tur­ber Vi­vi, le doyen des ri­ve­rains vil­la­geois (et père de Jea­nine). L’an­cien pê­cheur es­time « qu’il y a moins de monde cette an­née, après tout ce qui s’est pas- sé ». Mais en 87 ans d’exis­tence, dont une très grande par­tie ici, il ne re­tient que le bon dans son fi­let à sou­ve­nirs. « C’est ma se­conde vie, le seul en­droit où l’on peut ob­ser­ver la na­ture telle qu’elle est vrai­ment. Le rêve. »

Plage de ga­lets ou de gra­viers

Ce rêve at­tire entre 4 000 et 5 000 per­sonnes par jour en été, contre seule­ment 20 ha­bi­tants l’hi­ver. Les agents de l’Of­fice na­tio­nal des fo­rêts sur­veillent. « On se montre, on conseille, on fait de la pré­ven­tion. On ré­pond aus­si à l’éton­nante ques­tion : Où est la mer ? » s’amuse Eric Tas­sone. « Eh non, il n’y a pas de plage de sable, juste des ga­lets ou gra­viers », mar­tèle-til aux ba­dauds.

La grande peur, ag­gra­vée par l’ac­tua­li­té de ces der­niers jours ? L’in­cen­die de la fo­rêt qui oc­cupe 156 ha sur 170. « Il y a quelques jours, on a vu de la fu­mée. Quel­qu’un fai­sait cuire un poulpe qu’il ve­nait de pê­cher. On lui a vite fait éteindre », ra­conte le lieu­te­nant Jean-Luc To­sel­lo, res­pon­sable de la ca­serne de pom­piers. Opé­ra­tion­nelle toute l’an­née, cette der­nière passe de deux ef­fec­tifs en hi­ver à six ou huit. Le gra­dé sert à tout : « L’été, on re­gonfle les pneus de pous­sette et on r épare l es tongs. » En cette brû­lante ma­ti­née d’août, un couple de tou­ristes fait le pied de grue de­vant un kiosque. Le tra­di­tion­nel pan-ba­gnat fait re­cette. « Vaut mieux pas ou­blier l’huile d’olive quand on ap­porte le ra­vi­taille­ment en ba­teau, si­non c’est vite ga­lère ! » s’es­claffe le gé­rant.

Sainte-Marguerite (Alpes-Ma­ri­times). Si­tuée en face de la Croi­sette de Cannes, l’île at­tire du­rant la pé­riode es­ti­vale entre 4 000 et 5 000 vi­si­teurs par jour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.