Les vic­times au coeur des prières

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - FL.M.

Elle prend soi­gneu­se­ment des notes. Il y a tant de monde à la grande messe de l’As­somp­tion que cette sexa­gé­naire pré­fère gar­der une trace pour s’im­pré­gner, chez elle, de l’ho­mé­lie. Sur la prai­rie du sanc­tuaire de Lourdes, c’est le car­di­nal Bar­ba­rin — dont la jus­tice a ré­cem­ment clas­sé sans suite l’en­quête le concer­nant pour non-dé­non­cia­tion d’actes pé­do­philes — qui of­fi­cie en vé­ri­table tri­bun. « Je vou­drais me tour­ner vers les chré­tiens, mais aus­si vers les juifs […] et vers les mu­sul­mans qui aiment Ma­rie. Com­bien de fois à la ba­si­lique de Four­vière en aije vu prier la Vierge ? » lance le pri­mat des Gaules. Une sorte de rap­pel alors qu’un son­dage Ifop, pa­ru ce week-end, montre la dé­fiance gran­dis­sante des ca­tho­liques en­vers l’is­lam. 45 % ju­ge­raient que la re­li­gion mu­sul­mane re­pré­sente une me­nace (ils étaient 33 % en fé­vrier 2015). « Vu ce que j’en­tends dans mon en­tou­rage, ce cons­tat ne me pa­raît pas aber­rant », souffle, avec re­gret, Eric, 60 ans, de­vant la grotte. C’est là qu’a aus­si ré­son­né hier la prière à la France sous un so­leil de plomb. Les voeux ont été adres­sés aux vic­times, de Pa­ris, de Nice, de Saint-Etienne-du-Rou­vray mais aus­si à celles des pays en guerre ou en­core aux mi­li­taires et forces de l’ordre qui sur­veillent le pays. « Il faut bâ­tir des ponts plu­tôt que des murs », a dé­cla­ré le prêtre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.