Des sous le charme

Aujourd'hui en France - - SPORTS -

IL EST TOU­JOURS de bon ton pour un joueur d’en­cen­ser les mé­thodes d’un nou­vel en­traî­neur. Des alpages au­tri­chiens à Los An­geles, du camp des Loges à Bas­tia, Thia­go Sil­va et sa troupe ont donc af­fi­ché des re­gards en­amou­rés et cla­mé leur plai­sir d’évo­luer sous les ordres d’Unai Eme­ry.

Son style dé­tonne, il court par­tout

« Je me ré­gale », lâ­chait tout sou­rire en Corse Lay­vin Kur­za­wa, l’un des grands ga­gnants du chan­ge­ment de phi­lo­so­phie de jeu ini­tié par le Basque. « Très proche de ses joueurs », se­lon Serge Au­rier, Eme­ry échange beau­coup avec ses troupes, qui semblent ap­pré­cier son oreille at­ten­tive.

Son style lors des séances dé­tonne. En short et en cram­pons, il court par­tout, par­ti­cipe aux pe­tits jeux et n’hé­site pas à in­ter­rompre vi­ri­le­ment une ac­tion si le ré­sul­tat ne lui plaît pas. Avec lui, pas de place pour la mo­no­to­nie, même si son ap­pé­tence pour le tra­vail vi­déo risque de de­ve­nir vite las­sante pour cer­tains.

Lors des séances, sa voix ro­cailleuse fé­li­cite, re­cadre, mo­tive de fa­çon in­ces­sante. Des ses­sions très in­ten­sives dont les joueurs sortent rin­cés mais vi­si­ble­ment heu­reux. « On tra­vaille mieux tac­ti­que­ment » , a ain­si lâ­ché Thia­go Sil­va, alors que Lu­cas as­su­rait après quelques se­maines de tra­vail que grâce à la mé­thode Eme­ry, le PSG « se­ra plus or­ga­ni­sé sur le ter­rain ».

Des louanges de dé­but de sai­son dont il fau­dra se sou­ve­nir d’ici quelques se­maines lorsque la hié­rar­chie entre les joueurs se­ra plus claire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.