La PME du Val-de-Marne dé­croche la Lune

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE - Val-de-Marne AGNÈS VIVES

UN CONTRAT… as­tro­no­mique. So­dern, spé­cia­li­sée dans la concep­tion d’équi­pe­ments spa­tiaux, vient de rem­por­ter au nez et à la barbe de so­cié­tés amé­ri­caines mais aus­si du monde en­tier un ap­pel d’offres hors norme. La so­cié­té de 350 sa­la­riés, si­tuée à Li­meil-Bré­vannes (Val-de-Marne) de­puis 1962, va de­ve­nir sous-trai­tant de OneWeb Sa­tel­lites — co­en­tre­prise de l’amé­ri­cain OneWeb et d’Air­bus De­fence and Space — qui pro­jette d’en­voyer en­vi­ron 900 sa­tel­lites en or­bite au­tour de la Terre. Ce qui doit per­mettre de four­nir un ac­cès mon­dial à In­ter­net, à par­tir de 2019. Y com­pris dans le dé­sert !

Se­lon l’ac­cord si­gné à Wa­shing­ton — le mon­tant de la tran­sac­tion reste confi­den­tiel —, la so­cié­té, à l’ori­gine la­bo­ra­toire d’études de Phi­lips, va four­nir 1 800 vi­seurs d’étoiles. Ces ins­tru­ments, consi­dé­rés comme les yeux des sa­tel­lites, aident à leur orien­ta­tion. « C’est le made in France et même le made in Val-de-Marne qui gagne », argue fiè­re­ment Franck Poir­rier, PDG de So­dern. Pour ré­pondre à la com­mande, l’équi­pe­men­tier va se déve- lop­per, avec le sou­tien du com­mis­sa­riat gé­né­ral à l’in­ves­tis­se­ment, de Bpi­france et du Cnes. Une usine spé­ciale de 150 m2 va être amé­na­gée à Li­meil. A terme, un vi­seur par heure doit être construit, puis vé­ri­fié et mis en car­ton, avec l’ob­jec­tif d’en sor­tir deux à quatre par jour. Un sa­cré chal­lenge : il faut une se­maine pour un vi­seur tra­di­tion­nel. « Ce pro­duit n’a pas les mêmes per­for­mances, sou­ligne Franck Poir­rier. Il est plus pe­tit, une ca­nette de 12 cl contre un mag­num de cham­pagne. Son coût est di­vi­sé par 50 à 100, mais avec le même lo­gi­ciel que le haut de gamme. C’est du best cost (NDLR : meilleur coût). » En par­te­na­riat avec deux PME fran­çaises, So­dern table sur 57 em­plois pour deux à trois ans. Mais ce contrat offre sur­tout à la so­cié­té au fort po­ten­tiel d’in­no­va­tion « une nou­velle image », « une cré­di­bi­li­té très im­por­tante », ajoute le PDG. So­dern pour­rait ain­si en­trer dans une nou­velle di­men­sion. Même si elle a dé­jà tout d’une grande, avec 65 M€ de chiffre d’af­faires et une ving­taine de clients mon­diaux, au Ja­pon, en Rus­sie, en Is­raël, aux Etats-Unis…

La so­cié­té So­dern table sur 57 em­plois pour deux à trois ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.