Les meilleurs en­ne­mis se re­trouvent tou­jours

Quarts de fi­nale.

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - É.M.

gé­die, dra­ma­tur­gie, co­mé­die, sus­pense et ac­tion entre deux ri­vaux qui aiment se dé­tes­ter et se connaissent pa r c oeur. « On n’ i g nor e qu’une chose sur les Fran­çais : le pré­nom de leur père et de leur mère », dé­fie le me­neur ibé­rique Jo­sé Cal­de­ron. Se connaître n’em­pêche pas de s’en­voyer des mots doux. Il n’y a pas plus âpre ri­va­li­té qu’entre ces deux équipes.

« Avec l’Es­pagne, c’est tou­jours chaud et je ne sais pas si ça s’est pa­ci­fié, dé­clare le ca­pi­taine Bo­ris Diaw. Il faut leur ren­trer de­dans. Ils disent la même chose. Quand l’en­vie est là, ça peut chauf­fer. Et ça peut se ren­trer dans la gueule. » Le mes­sage est clair : pas de ca­deau ! « On n’a ja­mais vou­lu être mé­chants avec eux, mais il faut que le res­pect soit des deux cô­tés. Long­temps, ils nous ont re­gar­dés de haut, plus main­te­nant. On a au­tant de bons sou­ve­nirs contre eux que de sou­ve­nirs hor­ribles. Pa­reil pour eux », glisse Nan­do de Co­lo.

Un France - Es­pagne, c’est aus­si l’af­fron­te­ment de deux monstres, deux fu­turs co­équi­piers aux Spurs, deux amis, deux lé­gendes à la re­traite internationale en cas de dé­faite : To­ny Par­ker et Pau Ga­sol. L’Es­pa­gnol avait réus­si à Lille un match stra­to­sphé­rique en pi­lon­nant 40 points sur la tête des Bleus. Sa per­for­mance avait failli les pri­ver du voyage à Rio. « C’était un des plus beaux matchs de ma car­rière, ra­conte le pi­vot de 2,15 m. J’étais sur un nuage. Je suis dé­so­lé si les Fran­çais ont été fâ­chés contre moi. J’avais juste fait mon bou­lot. » Pour al­ler en de­mie et y dé­fier les Amé­ri­cains, les Bleus de­vront maî­tri­ser le géant. Pas la peine de le rap­pe­ler à l’en­traî­neur Vincent Col­let : « Ga­sol est le joueur do­mi­nant en Eu­rope de­puis dix ans. Il

Un Ga­sol stra­to­sphé­rique à l’Eu­ro l’an pas­sé

faut qu’on trouve un moyen de ré­duire son rayon­ne­ment sans per­mettre aux autres Es­pa­gnols de faire ce qu’ils veulent. » Fa­cile à dire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.