Le film qui mé­ri­tait la Palme

Aujourd'hui en France - - LES SORTIES AU CINÉMA - PIERRE VAVASSEUR

avec ce vi­sage éner­gique et doux à la fois sous ses che­veux blonds. « Cannes m’a tel­le­ment don­né au contraire ! J’y suis ve­nue avec mes en­fants, je ne fai­sais au­cun plan sur la co­mète. C’était comme d’ex­ci­tantes va­cances avec la re­con­nais­sance de mon tra­vail en plus ! » « Toni Erdmann » est por­té par son duo d’ac­teurs : Pe­ter Si­mo­nis­ckeck, grand ac­teur de théâtre, et San­dra Hül­ler, une sorte d’Isa­belle Hup­pert al­le­mande. Le père de Ma­ren a ins­pi­ré le film. « Lui aus­si ai­mait faire des blagues avec de fausses dents : soit pour désa­mor­cer une si­tua­tion cri­tique, soit pour cas­ser l’am­biance. » Pour­quoi, à ses yeux, « Toni Erdmann » a-t-il tel­le­ment im­pres­sion­né la pel­li­cule can­noise ? « Peut-être parce qu’il met face à face deux sys­tèmes de va­leur. Moi, tout ce que je sais, c’est que, lorsque je fais un film, c’est comme si je chaus­sais des lu­nettes pour mieux voir le monde. »

Inès (San­dra Mül­ler), une jeune femme dé­ter­mi­née, doit faire face à la visite in­at­ten­due de son père un peu lou­foque, Wind­fried (Pe­ter Si­mo­ni­schek).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.