Une aide pour 2,8 mil­lions de fa­milles

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - CHRISTEL BRIGAUDEAU ET FLO­RENCE MÉRÉO

ENTRE LE MA­TÉ­RIEL de géo­mé­trie, les af­faires de sport, les clas­seurs qu’elle veut « jo­lis » pour leur faire plai­sir, Ly­die re­doute le pas­sage en caisse qu’elle compte ef­fec­tuer ce week-end. « Heu­reu­se­ment », cette tren­te­naire ori­gi­naire de Pa­ris va tou­cher pour ses filles de 11 et 8 ans l’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire (ARS).

Cette aide de l’Etat pour les per­sonnes aux re­ve­nus mo­destes lui se­ra, comme à 2,8 mil­lions de fa- milles, ver­sée à par­tir d’au­jourd’hui. Elle lui per­met­tra de payer les four­ni­tures et les ins­crip­tions aux ac­ti­vi­tés pé­ri­sco­laires. « Elle ar­rive un peu tard. C’est stres­sant de la re­ce­voir juste avant la ren­trée mais c’est une aide né­ces­saire », en­ché­rit Vir­gi­nie, 36 ans, dont l’aî­née entre en classe de 5e. A la fé­dé­ra­tion Fa­milles de France, qui pu­bliait hier sa 32e en­quête an­nuelle sur le coût de la ren­trée, on plaide aus­si pour une aug­men­ta­tion de l’al­lo­ca­tion, « en par­ti­cu­lier pour la troi­sième tranche, qui concerne les ly­céens, dé­taille son pré­sident, Pa­trick Chré­tien. Les jeunes en fin d’études se­con­daires, et sur­tout ceux des éta­blis­se­ments pro­fes­sion­nels qui doivent s’équi­per avec du ma­té­riel tech­nique sou­vent cher, ont da­van­tage de be­soins que les éco­liers. »

Se­lon le ba­ro­mètre de Fa­milles de France, éta­bli à par­tir de 11 000 points de re­le­vés pour une liste de 45 ob­jets, le bud­get d’équip e ment d e s e n f a n t s , é t a b l i à 190,24 €, bé­né­fi­cie d’une très lé­gère baisse cette an­née (0,1 %), après des an­nées de ten­dance haus­sière.

La pro­cé­dure d’at­tri­bu­tion sim­pli­fiée

L’ARS de son cô­té s’élève à 363 € (contre 362,63 € l’an pas­sé) pour les en­fants de 6-10 ans, 383,03 € pour les 11-14 ans et 396,29 € pour les 15-18 ans. « Il s’agit d’une aide cu- mu­la­tive. Les bé­né­fi­ciaires touchent au­tant d’ARS que d’en­fants en âge de la re­ce­voir », pré­cise-t-on à la Caisse d’al­lo­ca­tions fa­mi­liales (CAF). Quant à la pro­cé­dure d’at­tri­bu­tion, elle a été sim­pli­fiée, no­tam­ment pour les pa­rents dé­jà al­lo­ca­taires de la CAF. Ils n’ont plus au­cune dé­marche à ac­com­plir : l’ARS leur se­ra ver­sée au­to­ma­ti­que­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.