En France, un feu sur trois grillé

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - E.T.

« Ah bon, le feu n’était pas vert, mon­sieur l’agent ? » Peut-être un « orange mûr » ou à peine un « rouge lé­ger ». Les au­to­mo­bi­listes en tort sont sou­vent frap­pés de dal­to­nisme. Et ils sont nom­breux, se­lon « Au­to Plus », qui a ré­vé­lé hier qu’un feu sur trois est mé­pri­sé ! Les contre­ve­nants « glissent » à l’orange ou foncent sans au­cun égard pour le si­gnal pas­sé au rouge. Le ma­ga­zine a en­voyé ses jour­na­listes ar­més de comp­teurs et de ca­mé­ras sur­veiller plus de mille feux dans dix grandes villes fran­çaises. A la pre­mière place du pal­ma­rès des « grilleurs », Mar­seille. Dans la ci­té pho­céenne, près de deux feux sur trois (61 %) sont consi­dé­rés comme fa­cul­ta­tifs. Ni­çois (51 % de mé­pris) et Pa­ri­siens (43 %) sont res­pec­ti­ve­ment deuxièmes et troi­sièmes sur le po­dium des in­dis­ci­pli­nés. A contra­rio, Cler­mont-Fer­rand est le meilleur élève. Dans la ca­pi­tale au­ver­gnate, 75 % des conduc­teurs se plient scru­pu­leu­se­ment aux si­gna­li­sa­tions tri­co­lores. Pas de « son et lu­mière » de klaxons, noms d’oi­seaux et ap­pels de phares en tout genre si l’on traîne au vert. Pour ten­ter d’ex­pli­quer cet écart, le psy­cho­logue Jean-Pas­cal As­sailly évoque les « normes in­jonc­tives » : « Les hu­mains s’imitent les uns les autres. Or, dans le Sud, on at­tache moins de va­leurs au res­pect des règles de­puis des gé­né­ra­tions », ana­lyse-t-il. Sept cent mille in­frac­tions sur feux ont été consta­tées l’an­née der­nière. « Nous consta­tons une lé­gère baisse, en par­tie parce que les conduc­teurs ont en­re­gis­tré l’em­pla­ce­ment des 712 ra­dars sur feu. Tant mieux, ce­la sé­cu­rise des car­re­fours dan­ge­reux », pré­cise Alexandre Ro­chatte, de la Sé­cu­ri­té rou­tière, qui rap­pelle qu’à « ou­blier » les feux on risque 135 € d’amende et 4 points en moins sur son per­mis.

135 € d’amende et 4 points en moins en cas d’in­frac­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.