Dans les en­trailles du gouffre du Mou­né­gou

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - ARMELLE PARION

UNE VING­TAINE de spé­léo­logues vont re­prendre, dès la fin du mois, l’ex­plo­ra­tion du gouffre du Mou­né­gou, une vaste ca­vi­té si­tuée entre As­cou et Mi­ja­nès, à 300 m de pro­fon­deur, au ni­veau du col de Pail­hères (Ariège). Une pre­mière ex­pé­di­tion, me­née l’été der­nier, a sus­ci­té de nom­breux es­poirs. Une nou­velle ga­le­rie, connec­tée au ré­seau, a été dé­cou­verte, mais le pas­sage s’est ré­vé­lé trop étroit. Il reste donc aux ex­perts à l’agran­dir avant de l’es­ca­la­der pour fran­chir le si­phon.

Un chan­tier im­pré­vi­sible et à 4

Ce pro­jet de fran­chis­se­ment — « un vieux ser­pent de mer », as­surent les spé­léos — date des toutes pre­mières ex­plo­ra­tions dans le sec­teur, dans les an­nées 1970. « On a lan­cé une nou­velle cam­pagne il y a deux ans, ex­plique Ju­lien Fou­quet, spé­léo­logue tou­lou­sain membre de l’ex­pé­di­tion. On sait qu’il y a du po­ten­tiel, car ce gouffre des­cend 1 000 m plus bas dans la val­lée, sur le tra­jet théo­rique de la ca­vi­té. L’ob­jec­tif est d’al­ler droit vers la ré­sur­gence. »

Après un re­pé­rage ef­fec­tué mi­juillet, une pre­mière équipe d’une di­zaine de spé­cia­listes équi­pés de pieds-de-biche et de per­fo­ra­teurs par­ti­ra dès sa­me­di pour neuf jours d’ex­plo­ra­tion in­ten­sive. Puis ils y re­tour­ne­ront par pe­tits groupes, tous les week-ends, jus­qu’à l’au­tomne. Il fau­dra en­suite stop­per la cam­pagne, car la neige rend l’ac­cès au col dan­ge­reux, après avoir re­ti­ré les cordes pour évi­ter qu’elles ne se dé­té­riorent.

« Nous n’avons au­cune idée de l’am­pleur du chan­tier. Se­lon que nous au­rons 10 m ou 150 m à pas­ser, que ce se­ra de la terre ou de la roche, la tâche se­ra plus ou moins ar­due. Il fait à peine 4 oC dans ces gouffres de mon­tagne », pour­suit Ju­lien Fou­quet.

Pas­sion­né de­puis l’ado­les­cence par la spé­léo­lo­gie, cet homme de 31 ans fe­ra équipe avec d’autres Tou­lou­sains, un Tar­nais et des membres des co­mi­tés dé­par­te­men­taux de l’Ariège et de l’Aude. Une pas­sion qui ne s’af­fran­chit pas de pru­dence et d’un sé­rieux ap­pren­tis­sage tech­nique en club.

« Comme tous les sports de mon­tagne, la spé­léo­lo­gie a ses règles. Une simple che­ville fou­lée peut com­pli­quer la sor­tie d’un gouffre, c’est pour­quoi nous sommes for­més à nos propres se­cours. »

Gouffre du Mou­ne­gou (Ariège). Après un re­pé­rage ef­fec­tué mi-juillet, une équipe par­ti­ra sa­me­di pour neuf jours d’ex­plo­ra­tion in­ten­sive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.