Une mé­daille De­france et d’ailleurs

470 (F)

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - Rio de Ja­nei­ro (Bré­sil) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux SAN­DRINE LE­FÈVRE

SUR LA PLAGE de sable blanc qui offre une vue im­pre­nable sur le Pain de sucre, My­riam De­france est bou­le­ver­sée. Au loin, sur cette mer bai­gnée par le so­leil, sa fille Hé­lène, as­so­ciée à Ca­mille Le­cointre, vient de dé­cro­cher la mé­daille de bronze en 470. L’ul­time ré­gate a été longue, riche en re­bon­dis­se­ments et My­riam est en larmes. « Elles l’ont fait, elles sont mé­daillées. Tu te rends compte, Hé­lène va mon­ter sur le po­dium », lance-t-elle en tom­bant dans les bras de son com­pa­gnon. « Je suis tel­le­ment heu­reuse que ma ma­man ait pu vivre ça avec moi », in­siste Hé­lène, 30 ans. My­riam De­france ne pou­vait pas man­quer l’un des plus beaux jours de sa vie. « Rien ne l’ar­rête, s’amuse la mé­daillée olym­pique. Elle m’a sui­vie par­tout, y com­pris dans mes pro­jets les plus fous. »

Hé­lène est une drôle de fille, une pas­sion­née qui, toute pe­tite dé­jà, avait dé­ci­dé de vivre plei­ne­ment ses rêves. « Elle était fas­ci­née par les cé­ta­cés », se sou­vient sa mère. La fa­mille vit alors en ré­gion pa­ri­sienne. A 10 ans, la fillette a droit un stage de quelques jours en Mé­di­ter­ra­née, à la ren­contre des dau­phins. La ma­man, en­core : « Elle est re­ve­nue en nous di­sant, c’était bien, mais il y a sû­re­ment plus grand et plus loin en­core. »

Plus loin ce se­ra de l’autre cô­té de l’At­lan­tique. La ren­trée en 5e ap­proche mais, en sep­tembre 1998, la col­lé­gienne em­barque à bord d’un ca­ta­ma­ran avec l’as­so­cia­tion Gran­deur Na­ture (www.gran­deur­na­ture.org), qui ré­gu­liè­re­ment em­mène des jeunes, dont cer­tains confiés par l’aide so­ciale à l’en­fance. Il n’est alors plus juste ques­tion de stage mais d’une aven­ture de dix mois. « On m’a dit des choses af­freuses, que ma fille al­lait se noyer, que j’étais in­cons­ciente de la lais­ser, se sou­vient la ma­man. On ne fait pas des en­fants pour les gar­der au­près de soi mais pour les ai­der à ac­com­plir leurs rêves. » Loin de ses pa­rents, Hé­lène s’offre une his­toire hors normes. « Les Ba­léares, Gi­bral­tar, la Ré­pu­blique do­mi­ni­caine, Haï­ti, les Ba­ha­mas, la Flo­ride et les Açores, dé­taille-t-elle. On a ai­dé un or­phe­li­nat, on a as­sis­té à la re­pro­duc­tion des ba­leines. » « Elle avait l’im­pres­sion de par­tir en co­lo­nie, elle ne se ren­dait pas compte, pour moi la sé­pa­ra­tion fut plus dure, ra­conte sa mère, en­core émue. Il n’y avait ni mails ni SMS, les nou­velles ar­ri­vaient par des lettres que les en- fants pos­taient dans les ports. Son re­tour a été très fort. J’avais quit­té une pe­tite fille brune aux che­veux longs, dix mois plus tard je re­trou­vais une ado plus grande que moi, blonde aux che­veux courts… »

Cette aven­ture a chan­gé Hé­lène. « Ça m’a bou­le­ver­sée, je suis de­ve­nue adulte de l’autre cô­té de l’At­lan­tique. Si je n’avais pas vé­cu une telle chose, je ne se­rais pas la même au­jourd’hui. Toute ma vie, j’ai vou­lu voir les choses en grand. » Un jour de 2013, elle a croi­sé son des­tin à ce­lui de Ca­mille Le­cointre, celle qui pensait ne ja­mais se re­mettre de sa 4e place aux Jeux de Londres. Les voi­là mé­daillées de bronze olym­pique.

A 12 ans, sur un ca­ta­ma­ran, Hé­lène De­france na­vigue sur toutes les mers du monde

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.