Le Pè­le­rin fou part sur la trace des In­cas

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - SI­MON ANTONY

ON L’AP­PELLE le Pè­le­rin fou. Pour­tant, Serge Du­bois n’a rien d’un pè­le­rin. Fou, par contre… En 2013, il se fait re­mar­quer en re­liant en cou­rant son Puy-en-Ve­lay na­tal, en Haute-Loire, à Saint-Jacques-de-Com­pos­telle, en Es­pagne. Tr o i s f o i s r i e n : 1 522 km en 30 jours. C’est de cet ex­ploit qu’est né son sur­nom.

Au­jourd’hui, Serge re­part sur un nou­veau dé­fi. Ce sa­me­di 20 août, il s’élan­ce­ra de Li­ma, la ca­pi­tale du Pé­rou, pour re­joindre le Ma­chu Pic­chu. 1 200 km en 30 jours, soit un ma­ra­thon quo­ti­dien. Mais ce n’est pas la dis­tance qui l’ef­fraie. « Il y a l’al­ti­tude. En moyenne, je vais cou­rir à 3 900 m. A cette al­ti­tude, quand on fait 40 km, c’est comme en cou­rir 70 au ni­veau de la mer. Et puis il y a ces 18 000 m de dé­ni­ve­lé po­si­tif. Et des des­centes très trau­ma­ti­santes pour l’or­ga­nisme. »

« J’au­rai des dif­fi­cul­tés à res­pi­rer, comme ces ga­mins qui ont la mu­co­vis­ci­dose »

A 51 ans, Serge Du­bois ne court pas seule­ment pour l e plai­sir. Quand il dé­cide de s’élancer sur le che­min de Com­pos­telle, il y as­so­cie une cause. « J’ai tout de suite pen­sé à la mu­co­vis­ci­dose, parce que mon filleul en est at­teint et je vois son père souf­frir de pen­ser que son fils par­ti­ra avant lui. » Alors, Serge met en place une ca­gnotte sur ses sites Internet* et compte sur le re­ten­tis­se­ment mé­dia­tique de son ex­ploit spor­tif pour i nci­ter aux dons. « J’avais ré­col­té plus de 7 000 € en 2013. J’es­père faire beau­coup plus cette fois-ci, parce que c’est beau­coup plus dur aus­si. »

Pour at­teindre son ob­jec­tif, il se­ra ac­com­pa­gné de deux ul­tra-trai­leurs aguer­ris. L’un Pé­ru­vien, pour sa connais­sance du pays, l’autre de son club en Haute-Loire. Si le Pé­rou re­pré­sente un vrai dé­fi pour ces spor­tifs, le chal­lenge est aus­si hau­te­ment sym­bo­lique. « Tous les ma­tins, j’au­rai des dif­fi­cul­tés à res­pi­rer à cause de l’al­ti­tude. Comme ces ga­mins qui ont la mu­co­vis­ci­dose. Sauf que moi, c’est pour un mois. Eux, c’est pour la vie. » * Www.le­pe­le­rin­fou.fr et www.mon­de­fi.vain­cre­la­mu­co.org.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.