Zoé adop­tée, une pre­mière pour un bé­bé gué­pard

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - LOUISETTE GOUVERNE

C’EST UNE OPÉ­RA­TION INÉDITE, en cap­ti­vi­té comme en mi­lieu na­tu­rel, dont le Sa­fa­ri de Peaugres, en Ar­dèche, vient d’an­non­cer la réus­site : l’adop­tion, par une autre mère, d’un bé­bé gué­pard, Zoé, née le 31 mai. « Cette pe­tite fe­melle n’avait pas eu de frère ou soeur, sa mère n’al­lait pas avoir as­sez de lait. Zoé al­lait mou­rir, ex­plique le doc­teur Ch­ris­telle Vi­taud, di­rec­trice du parc. Ele­vée au bi­be­ron, comme nous l’avons dé­jà fait, Zoé se­rait de­ve­nue un ani­mal im­pré­gné. J’ai dé­ci­dé de prendre un risque pour lui don­ner une chance de me­ner une vie de gué­pard nor­male et de par­ler le lan­gage de ses congé­nères, en ten­tant de la faire adop­ter par Sun, qui avait mis bas trois se­maines plus tôt. »

La ten­ta­tive re­po­sait sur un sub­ter­fuge : avant de la mettre en pré­sence de la fe­melle, l’équipe du zoo avait fait uri­ner les deux autres pe­tits de Sun sur leur soeur adop­tive. Et Sun, ain­si trom­pée, n’a pas tué Zoé, mais l’a vite lé­chée.

Les soi­gneurs de Peaugres ont ac­quis un sa­voir-faire pré­cieux dans la re­pro­duc­tion des gué­pards, es­pèce me­na­cée d’ex­tinc­tion et très dif­fi­cile à faire se re­pro­duire en cap­ti­vi­té. De­puis 1991, 130 sont nés là, dont 6 cette an­née. « Dans nos en­clos en cou­lisses nous fai­sons tour­ner les ani­maux échan­gés avec d’autres zoos eu­ro­péens en te­nant compte de cri­tères gé­né­tiques, pour­suit le doc­teur Vi­taud. Chez les gué­pards, c’est la fe­melle qui choi­sit le mâle. Il faut des heures d’ob­ser­va­tion pour trou­ver la bonne paire. Puis, nous sui­vons de près avec des ca­mé­ras ges­ta­tion et mise bas et nous pe­sons les pe­tits, dont le taux de mor­ta­li­té est éle­vé, chaque jour du­rant six se­maines. »

Peaugres (Ar­dèche). Zoé est main­te­nant sau­vée : elle a trou­vé une mère adop­tive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.