Le troc de mai­sons fait un car­ton

HÉ­BER­GE­MENT. Le phé­no­mène de l’échange de mai­sons entre par­ti­cu­liers ne cesse de se dé­ve­lop­per en France. Et les mo­ti­va­tions ne sont pas seule­ment éco­no­miques.

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - ELO­DIE CHERMANN

DÉ­CI­DÉ­MENT, les Fran­çais ne voient plus que par l’éco­no­mie du par­tage ! Après avoir tes­té le co­voi­tu­rage, uti­li­sé les plates-formes de crowdfunding pour fi­nan­cer leurs pro­jets cultu­rels, voi­là qu’ils se mettent à échan­ger leurs ap­par­te­ments ou leurs mai­sons pour les va­cances.

Crise éco­no­mique oblige, les sites qui pro­posent de mettre en re­la­tion les pro­prié­taires connaissent en ef­fet un suc­cès gran­dis­sant. En un an, le nombre d’échanges a ain­si été mul­ti­plié par 2,5 sur le ré­seau so­cial gra­tuit GuestToGuest. « Au­jourd’hui, nous avons une com­mu­nau­té de 265 651 mai­sons dans 187 pays contre à peine 10 000 il y a trois ans », se fé­li­cite ain­si le di­rec­teur gé­né­ral, Charles-Edouard Gi­rard.

Les 45-54 ans en tête

Même ten­dance du cô­té de Troc­mai­son, qui a vu son nombre de membres mul­ti­plié par 11 en dix ans. « Ce qui était hau­te­ment exo­tique et ré­ser­vé à des aven­tu­reux au­tre­fois est de­ve­nu une vraie ten­dance de so­cié­té », constate Alexan­dra Ori­get du Clu­zeau, di­rec­trice com­mu­ni­ca­tion glo­bale du ré­seau. « Au­jourd’hui, tout le monde connaît quel­qu’un qui a tes­té cette for­mule. » Se­lon une en­quête me­née en 2013 par l’uni­ver­si­té de Ber­game (Ita­lie) sur la com­mu­nau­té de Troc­mai­son, les plus fé­rus res­tent tou­te­fois les 45-54 ans, avec un taux de 28,3 %, contre seule­ment 5,9 % pour les moins de 34 ans. Leurs mo­ti­va­tions ? Faire des éco­no­mies bien sûr, no­tam­ment quand ils ont des en­fants. « Vu la si­tua­tion éco­no­mique, il faut se mon­trer créa­tifs pour conti­nuer à voya­ger sans s’en­tas­ser à cinq dans une chambre d’hô­tel de 12 m2 », sou­ligne Alexan­dra Ori­get du Clu­zeau. Au-de­là de la di­men­sion fi­nan­cière, il y a aus­si le dé­sir de voya­ger au­tre­ment, plus sou­vent et de faire des ex­pé­riences cultu­relles au­then­tiques. Preuve que les Fran­çais sont plus ou­verts et hos­pi­ta­liers qu’on le dit !

Au­tre­fois confi­den­tiel, le troc de mai­sons touche au­jourd’hui un large pu­blic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.