Le Top 14 en cinq ques­tions

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Pro­pos re­cueillis par VINCENT PIA­LAT

C’EST lors un mul­ti­plex de haute vo­lée (en di­rect sur Ca­nal + Sport) que le Top 14 re­prend ses droits, ce soir. Tour d’ho­ri­zon en cinq ques­tions et au­tant d’ex­perts d’une sai­son qui s’an­nonce pal­pi­tante.

CA­NAL + SPORT, 20 H 45

Le Ra­cing se­ra-t-il le pre­mier cham­pion à conser­ver son titre de­puis Tou­louse en 2012 ?

De­nis Char­vet, an­cien joueur du Ra­cing : « Oui, j’y crois. Ils vont être as­sez re­dou­tables. Ils ont en­core ren­for­cé leur ef­fec­tif, n o t a mment a v e c Na­ka­ra­wa, ce 2e ligne fid­jien mons­trueux. Ils sont en pleine confiance. J’ai croi­sé ré­cem­ment Laurent Tra­vers (NDLR : le co­en­traî­neur) : ils ont dé­jà ou­blié le titre ! Et puis, c’est une équipe qui a une âme, une bande de co­pains qui peut faire de grandes choses. Ce qu’ils ont fait avant la der­nière fi­nale est for­mi­dable, un pied de nez à ce monde cal­cu­lé et propre du rugby pro (NDLR : ils étaient en­trés sur le ter­rain en bla­zer, clin d’oeil au der­nier titre du club). »

Le Mont­pel­lier de Jake White va-t-il en­fin dé­cro­cher un titre ?

Marc Liè­vre­mont, consul­tant Ca­nal + ( di f f useur du Top 14) : « Ils ont le po­ten­tiel, i ndé­nia­ble­ment. Ils ont en­ta­mé l’an der­nier un nou­veau cycle avec l’ar­ri­vée de Jake White et un re­cru­te­ment im­pres­sion­nant tour­né vers l’étran­ger. Et, dès cette pre­mière sai­son, ils ont rem­por­té la Chal­lenge Cup et at­teint les de­mi-fi­nales du Top 14. C’est dé­jà une très belle per­for­mance. Ils vont se mê­ler à la lutte pour la qua­li­fi­ca­tion, et on sait très bien qu’en­suite chaque qua­li­fié peut pré­tendre à une place sur le trône. »

Le staff de Tou­lon tien­dra-t-il toute la sai­son ?

Jean-Pierre Elis­salde, an­cien ent r aî neur : « Ça risque d’être le feuille­ton de la sai­son. Mais, comme sou­vent, on ne ju­ge­ra que sur les ré­sul­tats. Ce que je sais, c’est que Mou­rad Boud­jel­lal (NDLR : le pré­sident tou­lon­nais) ne tour­ne­ra pas au­tour du pot. Si ça ne marche pas au­tour de Die­go Do­min­guez, il n’hé­si­te­ra pas à faire évo­luer les choses. Comme on dit au Pays basque : Ka­su ! (at­ten­tion !). Ce ne se­ra pas simple pour eux car ils vont de­voir gé­rer la pres­sion du ré­sul­tat. »

Bap­tiste Se­rin va-t-il confir­mer avec Bor­deaux et s’im­po­ser en bleu ?

Di­mi­tri Ya­ch­vi­li, consul­tant BeIN Sports pour la Coupe d’Eu­rope : « Il me plaît beau­coup mais le pl us di f f i c i l e es t tou­jours de confir­mer. Il ne sau­ve­ra pas son équipe à lui tout seul, mais il a pour lui, au­de­là de son ta­lent, beau­coup de fougue et d’in­sou­ciance. Il pos­sède aus­si des bases so­lides et un ex­cellent jeu au pied, pri­mor­dial chez un de­mi de mê­lée. Je me re­vois un peu à son âge. Il m’a ré­con­ci­lié avec le poste : on avait da­van­tage ten­dance à voir, ces der­nières sai­sons, un de­mi de mê­lée qui joue comme un neu­vième avant. Lui est un at­ta­quant, qui joue beau­coup à l’in­tui­tion, tout en étant dé­jà très ma­ture. »

Quels se­ront les deux clubs re­lé­gués ?

Tho­mas Lom­bard, consul­tant Ca­nal + : « Une é q u i p e c o mme Gre­noble peut être en dif­fi­cul­té. Et, mal­heu­reuse- ment, le Stade Fran­çais. La sai­son der­nière a lais­sé des traces et le re­cru­te­ment n’a pas été as­sez im­por­tant. Si­non, par­mi les pro­mus, Lyon me semble bien ar­mé pour se main­te­nir. Le LOU a re­te­nu les le­çons du pas­sé et a ef­fec­tué un très bon re­cru­te­ment. Pour Bayonne, ça risque d’être plus com­pli­qué, mais ils pour­ront comp­ter sur l’éner­gie qu’il y a au­tour du club. Plus gé­né­ra­le­ment, il y au­ra six ou sept équipes, les plus pe­tits bud­gets, qui vont lut­ter dans le bas de ta­bleau. » le­pa­ri­sien.fr Au­jourd’hui, 20 h 45 (Ca­nal + Sport) Bor­deaux-Bègles - Ra­cing 92 Castres - Pau La Ro­chelle - Cler­mont Lyon - Brive Stade Fran­çais - Gre­noble Tou­louse - Mont­pel­lier De­main, 18 h 15 (Ca­nal +) Bayonne - Tou­lon

Camp Nou (Bar­ce­lone), le 24 juin. Sa­cré en... Es­pagne en fin de sai­son der­nière, le Ra­cing 92 de Szar­zews­ki et Cha­van­cy (de part et d’autre du bou­clier) vou­drait bien ré­édi­ter l’ex­ploit « à la mai­son ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.