2016, grand cru

RE­CORD. En­ta­més sur la pointe des pieds, les Jeux se ter­minent en fan­fare. Dé­jà as­su­rée d’un re­cord de mé­dailles (42), cette équipe de France sé­duit.

Aujourd'hui en France - - A METZ, LA MIRABELLE PAIE SA TOURNÉE - Rio de Ja­nei­ro (Bré­sil) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux ÉRIC MI­CHEL

LES JEUX de la XXXIe olym­piade, les pre­miers en Amé­rique du Sud, s’achèvent ce soir. Ils ponc­tuent un été de sport qui nous a fait du bien, qui a mis un peu de baume sur des plaies qui ne se re­fer­me­ront ja­mais. La France s’est un peu ré­con­for­tée avec l’épo­pée de ses Bleus du foot à l’Eu­ro, a vi­bré de­vant les che­vau­chées de Ro­main Bar­det sur le Tour. Elle se ré­jouit ce ma­tin de voir qu’aux Jeux olym­piques elle a dé­jà bat­tu son re­cord de mé­dailles : 42*. Du moins son re­cord de l’ère mo­derne, mais les 94 mé­dailles trus­tées en 1900 ne font plus sens, cer­taines épreuves (la nage sous-ma­rine, le 200 m avec obs­tacle en na­ta­tion, le saut à pieds joints ou le cro­quet par exemple) ren­dant ce to­tal ob­so­lète.

Qua­rante-deux, donc, comp­teur ar­rê­té hier soir à 23 h 15. Mais avec une dy­na­mique de mon­tée en puis­sance qui nous offre un feu d’ar­ti­fice pour les der­niers jours. Qui se sou­vient, au­jourd’hui, qu’il a fal­lu at­tendre trois jours avant de fê­ter le pre­mier po­dium ? Et le nau­frage de cer­tains sports — na­ta­tion et cy­clisme sur piste par exemple, qui ne pour­ront échap­per à une pro­fonde ré­vo­lu­tion —, a été ba­layé par des mé­dailles aux par­fums d’ex­ploits.

La boxe, le coup de coeur

L’ar­gent de Ké­vin Mayer au dé­cath­lon et de Mé­li­na Ro­bert-Mi­chon au disque, le bronze de Ch­ris­tophe Le­maitre sur 200 m, ou le titre par équipe au saut d’obs­tacles ont ain­si mis fin à une très longue di­sette dans ces dis­ci­plines. Et que dire de la boxe ? Cette équipe, por­tée par le sou­ve­nir d’Alexis Vas­tine (dé­cé­dé dans un ac­ci­dent d’hé­li­co­ptère en 2015) et des va­leurs de par­tage, de so­li­da­ri­té et de mixi­té qui sonnent juste, n’en fi­nit pas de sé­duire et… ga­gner. Elle rentre en France avec 6 mé­dailles, un re­cord, em­me­née par deux épa­tantes am­bas­sa­drices, Es­telle Mos­se­ly et Sa­rah Ou­rah­moune,

Et ce n’est pas fi­ni ! Sur le ring et chez les lourds, To­ny Yo­ka, com­pa­gnon de Mos­se­ly, rêve ce soir à 20 h 15 du titre olym­pique, comme Mo­ha­med Ali (alors Cas­sius Clay) en 1960, son idole. Sur son VTT, Julien Ab­sa­lon peut re­joindre To­ny Es­tan­guet, seul Fran­çais à trois titres dans la même dis­ci­pline. Et, sur­tout, sur le par­quet, les Ex­perts sont aux portes de l’his­toire, à por­tée d’un troi­sième or consé­cu­tif in­édit en France et sur la pla­nète hand. Il nous fau­dra alors leur trou­ver un nou­veau sur­nom.

« Cette équipe, je la sens bien », avait lâ­ché Ted­dy Ri­ner au dé­but des Jeux. Le porte-dra­peau, dé­sor­mais double cham­pion olym­pique, avait rai­son. Parce que même si le re­cord de titres (15 en 1996) ne tom­be­ra sans doute pas (9 hier soir), cette équipe sé­duit, elle a un truc, comme on dit. A un an de la dé­si­gna­tion de la ville hôte des Jeux de 2024, ça tombe vrai­ment bien. * 40 mé­dailles ont été dis­tri­buées. Fi­na­listes, Yo­ka et les hand­bal­leurs sont as­su­rés d’une mé­daille. Rio de Ja­nei­ro (Bré­sil), ven­dre­di.

Le boxeur To­ny Yo­ka fé­li­cite sa com­pagne Es­telle Mos­se­ly après sa vic­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.