Clou­vel-Nia­ré, ar­gent content

Aujourd'hui en France - - A METZ, LA MIRABELLE PAIE SA TOURNÉE - É.B.

Rio (Bré­sil), hier. Leur sou­rire a illu­mi­né la nuit de ven­dre­di à sa­me­di. Elo­die Clou­vel (à g.) et Ha­by Nia­ré, qui en­tourent la boxeuse Es­telle Mos­se­ly, sa­crée quelques heures plus tôt en boxe, sont fières d’être des femmes d’ar­gent. La pre­mière en pen­tath­lon mo­derne, la se­conde en taek­won­do. « C’est gé­nial, sou­rit Clou­vel (27 ans) qui a pas­sé la jour­née d’hier à en­cou­ra­ger son com­pa­gnon Va­len­tin Be­laud, en­ga­gé dans l’épreuve mas­cu­line (20e). Ce­la me donne en­vie d’al­ler cher­cher plus loin, plus haut et je vise dé­jà 2020. Je sens que je peux en­core prou­ver des choses. En fran­chis­sant la ligne, j’étais sur une autre pla­nète, dans un cos­mos loin­tain… » Comme Nia­ré. « Je suis mé­daillée olym­pique, c’est énorme, je plane ! » lance la cham­pionne du monde 2014, qui rê­vait d’or mais se sa­tis­fait de sa pro­met­teuse 2e place. « J’ai 23 ans, je perds contre une fille (NDLR : la Co­réenne Oh Hye­ri) qui est plus âgée et qui a beau­coup plus d’ex­pé­rience, sou­ligne-telle. Elle ne me bat que d’un point (1312), alors je me dis que, dans quatre ans, ce se­ra les doigts dans le nez ! » La de­moi­selle sou­pèse sa mé­daille. « Elle pèse, en plus ! » Des heures de tra­vail — « je me suis amu­sée à comp­ter, je suis ar­ri­vée à 4 000 en­traî­ne­ments » —, des an­nées d’ef­forts. « J’ai bien mé­ri­té une mé­daille olym­pique après tout ça. » Clou­vel : « J’étais hy­per émue » Mos­se­ly : « C’est ma­gique de ren­trer dans l’his­toire »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.