Cinq conseils avant de se lan­cer

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR -

LES VENTS sont fa­vo­rables aux em­prun­teurs. Ja­mais les taux d’in­té­rêt n’ont été aus­si bas. L’oc­ca­sion de re­né­go­cier à la baisse le coût de son em­prunt immobilier. ini­tial et le nou­veau qui vous est pro­po­sé soit d’au moins 0,75 %, voire 1 % », es­time, de son cô­té, Di­dier La­porte, di­rec­teur des études du cour­tier Caf­pi. —, de ga­ran­tie (cau­tion, etc.) et, le gros mor­ceau, les « in­dem­ni­tés de rem­bour­se­ment an­ti­ci­pé » (IRA). « Il y a deux cas de fi­gure. Si vous re­né­go­ciez le cré­dit dans votre banque, elle peut faire un geste com­mer­cial et ne pas vous ré­cla­mer de frais de rem­bour­se­ment an­ti­ci­pé, ex­plique Di­dier La­porte.

Deuxième cas, si vous al­lez dans une autre banque vous faire re­fi­nan­cer, vous paye­rez des pé­na­li­tés de rem­bour­se­ment an­ti­ci­pé. » S’ils sont pla­fon­nés par la loi à l’équi­valent de six mois d’in­té­rêt et 3 % du ca­pi­tal res­tant dû, les IRA peuvent mal­gré tout re­pré­sen­ter une grosse somme. Un exemple : se­lon le cour­tier Caf­pi, un em­prunt de 220 000 € sur vingt ans contrac­té en 2012 et ra­che­té par une banque concur­rente im­plique 1 850 € de frais de ga­ran­tie et 3 810 € d’in­dem­ni­tés de rem­bour­se­ment. Certes, per­sonne ne de­mande à l’em­prun­teur de les sor­tir di­rec­te­ment de sa poche. « Ces pé­na­li­tés sont ré­in­jec­tées dans l’en­ve­loppe du nou­veau prêt », sou­ligne Di­dier La­porte.

Mal­gré les frais en­gen­drés, le jeu peut en va­loir la chan­delle. « En moyenne, au cours du pre­mier se­mestre 2016, les dos­siers que nous avons re­né­go­ciés ont éco­no­mi­sé 29 500 € », as­sure Maël Ber­nier. Plus votre taux ini­tial est éle­vé, plus vous pou­vez es­pé­rer d’éco­no­mies. Par exemple, se­lon des si­mu­la­tions réal i sées par l e cour­tier Meilleur­taux.com (lire ci-des­sus), la re­né­go­cia­tion d’un em­prunt de 250 000 € contrac­té en 2011 (à 4,30 %) peut se t r aduire par une éco­no­mie de 44 849 €. Même pour les contrats si­gnés il y a pile un an (250 000 € à 2 , 5 5 %) , l’af­faire est ren­table (21 943 € d’éco­no­mies). Cette éco­no­mie se tra­dui­ra par une baisse du mon­tant de vos men­sua­li­tés ou une di­mi­nu­tion du dé­lai de rem­bour­se­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.