« On pour­ra se fri­ter avec les au­di­teurs »

Ro­se­lyne Ba­che­lot,

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - Pro­pos re­cueillis par CA­THE­RINE BALLE

ELLE ANIME à par­tir d’au­jourd’hui « 100 % Ba­che­lot », une quo­ti­dienne dif­fu­sée de 15 heures à 16 heures sur RMC. A 69 ans, Ro­se­lyne Ba­che­lot, qui fut mi­nistre de la San­té de Ni­co­las Sar­ko­zy puis chro­ni­queuse du « Grand 8 » sur D 8, re­prend ain­si le cré­neau oc­cu­pé jus­qu’à pré­sent par l’an­cienne fi­gure du ci­né­ma por­no­gra­phique Bri­gitte La­haie… Ce­la vous amuse de « rem­pla­cer » Bri­gitte La­haie ? RO­SE­LYNE BA­CHE­LOT. Bien sûr que non, je ne rem­place pas ma­dame La­haie ! Ma­dame La­haie est une per­sonne tout à fait dé­li­cieuse, mais on ne fe­ra pas la même émis­sion. Di­sons que nous n’avons pas les mêmes com­pé­tences. Com­ment s’est pas­sée votre ar­ri­vée sur RMC ? On en par­lait avec Frank La­noux (NDLR : le di­rec­teur gé­né­ral de RMC) de­puis le dé­but de l’an­née. C’est pour moi un chal­lenge : je n’ai ja­mais fait de ra­dio et cette fois-ci, je suis la pa­tronne. Me voi­là à nou­veau en train de chan­ger de vie ! A quoi res­sem­ble­ra « 100 % Ba­che­lot » ? Avec mon coa­ni­ma­teur Ré­my Bar­ret (NDLR : qui pré­sen­tait les jour­naux du soir sur RMC), on par­le­ra de l’ac­tua­li­té, que ce soit de su­jets po­li­tiques, so­cié­taux ou éco­no­miques. On pour­ra évo­quer les Jeux olym­piques, un livre sur Fran­çois Hol­lande, le RSA, les dif­fi­cul­tés dans les dé­par­te­ments… Il y au­ra des ex­perts, mais les prin­ci­paux in­ter­ve­nants se­ront les au­di­teurs. Et on ne se conten­te­ra pas de faire de l’ob­ser­va­tion et de dif­fu­ser des té­moi­gnages, il s’agi­ra aus­si de trou­ver des so­lu­tions. Se­rez-vous « neutre » po­li­ti­que­ment ? Je suis une édi­to­ria­liste, mais je ne suis pas adhé­rente à un par­ti et ce­la va faire cinq ans que je n’ai pas exer­cé de fonc­tions po­li­tiques. Je di­rai donc ce que je pense. Ce se­ra une émis­sion d’opi­nion, pas lisse ou asep­ti­sée. D’ailleurs, on pour­ra se fri­ter avec les au­di­teurs !

« Ça m’ar­rive de gro­gner de­vant ma ra­dio, mais c’est ça qu’on at­tend quand on écoute un pro­gramme »

Le ton de RMC vous cor­res­pond ? Bien sûr. J’adore la proxi­mi­té, j’adore « les Grandes Gueules », j’adore Bour­din… Ça m’ar­rive de gro­gner de­vant ma ra­dio, mais c’est ça qu’on at­tend quand on écoute un pro­gramme. Cette émis­sion se­ra un tra­vail à temps plein ? Oui, mais j’ai aus­si des édi­to­riaux sur France Mu­sique ( l e ven­dre­di à 8 h 55), dans « Nice-Ma­tin » le di­manche e t dans For um Opé­ra ( NDLR : un site In­ter­net sur la mu­sique clas­sique). Le 3 sep­tembre on me ver­ra dans « Fort Boyard », d’où je suis re­ve­nue cou­verte de bleus. Et le 28, je pu­blie « Bien dans mon âge » (Ed. Flam­ma­rion, 19,90 €), un livre bien­veillant sur les plus de 60 ans. Je veux goû­ter à tout.

L’ex-mi­nistre de Ni­co­las Sar­ko­zy, qui a four­bi ses armes d’ani­ma­trice sur D 8, se ré­jouit de faire ses pre­miers pas sur la ra­dio des « Grandes Gueules ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.